Connectez-vous

France-Sénégal : Gérard Darmanin annonce « un accord-cadre » dans les domaines de la mobilité et de la sécurité

Mercredi 21 Décembre 2022

Gérard Darmanin à Dakar en compagnie de son homologue sénégalais Antoine Diome
Gérard Darmanin à Dakar en compagnie de son homologue sénégalais Antoine Diome
Le Sénégal et la France vont signer ‘’dans les prochains mois à Paris’’ un accord-cadre dans les domaines de la mobilité et de la sécurité, a indiqué, mardi à Dakar, le ministre français de l’Intérieur. Mais aucune précision n'a été apportée à ces annonces.  
 
Gérald Darmanin a entamé, mardi, une visite à Dakar, ‘’à la demande’’ du président français Emmanuel Macron, dit-il, afin de ‘’continuer à faire vivre le partenariat franco-sénégalais dans les domaines de la sécurité intérieure, des questions migratoires et de la gestion des grands événements sportifs’’.

Il s’est rendu au ministère de l’Intérieur où il s’est entretenu avec son homologue sénégalais Antoine Félix Diome.
 
‘’Avec mon homologue sénégalais Antoine Diome, nous sommes convenus de renforcer davantage notre coopération dans les domaines de la mobilité et de la sécurité. Nous signerons un accord-cadre sur l’ensemble de ces thématiques dans les prochains mois à Paris’’, a-t-il déclaré sur twitter.
 
Ce mardi, il a visité le centre de dépôt de demande de visas de Dakar. 
‘’Nous sommes attentifs à ce que les Sénégalais qui souhaitent se rendre en France puissent déposer leurs demandes de visas dans de bonnes conditions. Bravo aux agents du consulat de France’’, a-t-il dit.
 
Gérald Darmanin aura un entretien avec le Premier ministre Amadou Ba, selon une source informée.
 
A 14h, il est prévu ‘’une séquence’’ au stade Iba Mar Diop dans la perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse, à laquelle la presse est conviée. (Avec APS)

 
Nombre de lectures : 341 fois


1.Posté par Me François JURAIN le 22/12/2022 11:17
Beaucoup d'argent dépensé pour rien, et qui pourrait servir à des choses beaucoup plus utiles! Un accord cadre ne sert à rien, sinon aux deux ministres à se donner bonne conscience. Monsieur DARMANIN a été pris en flagrant délit de mensonge (affaire du stade de France) lors de la finale de Ligue des Champions Real Madrid - Liverpool), et Monsieur DIOME, en flagrant délit d’incompétence (manifestations de mars 2021). Donc il n'y a rien à attendre de ces deux ministres et leur "accord cadre", d'autant que les problèmes qu'ils ont à résoudre est pratiquement impossible, essentiellement par manque de volonté politique.
Quels sont ils?
Le problème majeur, c'est le problème de l'immigration. Ici, on ne fait que critiquer la FRANCE et les FRANCAIS, mais les jeunes sénégalais ne rêvent que d'une chose, quitte à risquer leur vie, c'est d'y aller!
En FRANCE, les Français n'ont rien contre les Sénégalais (ou autres Africains), mais le nombre devient difficile à gérer, car les Français eux aussi ont leurs problèmes à gérer. L'immigration légale, oui, l'immigration illégale, non.
Mais ce problème est impossible à solutionner, car finalement, cela arrange beaucoup de gens.
En priorité les passeurs, qui gagnent beaucoup d'argent dans ce trafic d'esclavage moderne. Les ONG également, qui, plus elles "sauvent" des naufragés, plus elles touchent de subventions, une certaine frange du patronat français, qui trouve là de la main d’œuvre bon marché, car ils sont sous-payés par rapport à un travailleur européen, en règle. Et puis enfin, le pouvoir en place ici, car il sait très bien que ceux qui partent, ne sont pas des gens qui voteraient pour lui. Rajouter à cela la manne qu'envoie la diaspora, qui permet de repousser aux calendres grecs, une véritable politique sociale, et finalement, à part ces malheureux qui perdent la vie en Méditerranée, et les Français qui s'inquiètent légitimement de voir ce qu'ils pensent être une invasion, qui se soucie de ce problème?
En fait, si l'on veut mettre un terme à l'immigration, c'est assez simple: il faut une véritable politique de coopération, c'est à dire aider les pays à se développer démocratiquement. Pour cela il faut que la FRANCE renonce à aider les pays voyous, ceux qui ne sont pas démocratiques, en refusant l'alternance, et condamner les mandats à répétition; parallèlement, il faut aider à une véritable politique de développement, qui passe par la nécessaire mise à mort de la corruption endémique, traditionnelle dans tous les pays d'Afrique. Mais le problème est complexe: il existe en France une "communauté" de Sénégalais, environ deux cent, tous originaires de LOUGA, qui sont de gros consommateurs de Crake, une drogue dure, qui a fait d’eux des épaves humaines, qui squattent les lieux publics, agressent les passants et indisposent les riverains. Seul problème, le trafic de crake alimente les habitants de LOUGA, de part les sommes qu'envoient régulièrement les trafiquants sénégalais. LA FRANCE voudrait expulser ces gens entrés en FRANCE illégalement, et qui n'ont rien à y faire. LE SENEGAL se refuse de les reprendre, ce qui peut se comprendre. Donc, problème insoluble. La FRANCE est devenue, de par l'absence de frontières, une véritable passoire, et tant que les politiques des deux bords ne se poseront pas les bonnes questions, à savoir: pour le SENEGAL, comment empêcher les jeunes de partir, et en FRANCE, comment empêcher les immigrés illégaux de rentrer, eh bien il ne faudra pas s'attendre à avoir de bonnes réponses, et l'organisation d'un match de foot entre l'équipe de FRANCE et l'équipe du SENEGAL ne suffira certainement pas à régler ce problème épineux et douloureux pour les deux pays, qui ne peut que faire naitre frustrations, incompréhensions, et désarroi des deux côtés.
Donc, Messieurs les politiques, Messieurs les ministres, prenez une fois pour toutes les bonnes décisions, pour solutionner les vrais problèmes: l'Afrique n'a aucun intérêt à voir se vider de ses forces vives, et la France ne peut à elle seule supporter toute la misère du monde.
Enfin, résoudre également cette équation: pourquoi la FRANCE, de plus en plus décriée ici, en AFRIQUE, est-elle la plus demandée pour et par l'immigration illégale? Puisque la RUSSIE est accueillie ici à bras ouverts, c'est là-bas qu'il faut aller, et non chez "ces sales colons" de Français!
Et pendant que l'on y est, pourquoi faut-il que la France donne automatiquement la nationalité Française à tout immigré qui vient sur son sol, de façon légale ou illégale? Il faut impérativement revoir ce problème de la double nationalité.
Donc, Messieurs les Ministres, organiser un match de foot, c'est bien, mais prendre tous ces problèmes à bras le corps, c'est encore mieux!
Au travail!!!
Me François JURAIN

Nouveau commentaire :











Les derniers articles

Inscription à la newsletter