Connectez-vous

Faux documents administratifs en Côte d'Ivoire: le cerveau de l'affaire condamné en appel à cinq ans de prison

Jeudi 13 Juin 2024

En Côte d’Ivoire, la Cour d’appel d’Abidjan a rendu son délibéré ce mercredi 12 juin, dans la matinée, concernant l’affaire des passeports acquis dans des conditions frauduleuses. En tout, une vingtaine de personnes étaient accusées de faux et usage de faux documents administratifs.… 

 

La justice a d'abord confirmé la condamnation à une peine de 5 ans de prison pour Aboubacar Diakité, considéré comme le cerveau d’un réseau qui a permis de produire de faux documents administratifs. Ce prévenu avait été condamné en décembre dernier par le Pôle pénal économique et financier (PPEF).… 

 

On ignore l’ampleur de la fraude mais selon les parties civiles, de nombreux passeports avaient pu être établis sur la base de ces faux documents. En cause également, « de faux laisser-passer et des macarons délivrés à des personnalités pour leur faciliter la circulation », explique Me Abdoulaye Ben Meïté, avocat de l’État de Côte d’Ivoire. [RFI]

Nombre de lectures : 188 fois











Inscription à la newsletter