Connectez-vous

Ethiopie-Erythrée : les routes du business bientôt rouvertes

Mercredi 11 Juillet 2018

ADDIS-ABEBA (Reuters) - L'Ethiopie et l'Erythrée comptent rouvrir les routes les reliant, a déclaré mercredi un haut responsable éthiopien, sur fond de rapprochement spectaculaire entre les deux pays vingt ans après leur conflit frontalier.

Asmara et Addis-Abeba ont annoncé lundi qu'ils allaient rouvrir leurs ambassades, reprendre les vols entre les deux pays et oeuvrer au développement de leurs ports.

Mercredi, le porte-parole du gouvernement éthiopien, Ahmed Shide, a estimé que la priorité était aussi de rouvrir deux axes routiers reliant l'Ethiopie à deux ports érythréens sur la mer Rouge : Assab, dans le sud de l'Erythrée, et Massaoua dans le Nord.

De même, mercredi, le secrétaire général du gouvernement éthiopien a écrit sur Twitter que les détenteurs de passeports éthiopiens et érythréens pourraient circuler sans visa dans les deux pays.

Un accès facilité aux ports d'Assab et de Massaoua pourrait grandement aider l'Ethiopie à doper ses exportations et à accroître ses revenus en devises fortes, de l'avis des analystes.

Ce pays de 100 millions d'habitants dépend fortement des ports de Djibouti pour écouler ses marchandises vers le reste du monde, mais depuis l'arrivée au pouvoir du Premier ministre Abiy Ahmed, Addis-Abeba a négocié un accès à un port du Soudan.
Nombre de lectures : 60 fois











Inscription à la newsletter