Connectez-vous

Et pourtant, rien n'est encore perdu ! (Par Chérif Salif Sy)

Vendredi 9 Juin 2023

Le Dr Cherif Salif Sy
Le Dr Cherif Salif Sy
 
Lorsque les jeunes ne voudront plus être des serviteurs de l'État (au sens d'administrations publiques), lorsque nul jeune ne voudra devenir professeur, instituteur, infirmière, journaliste, magistrat, lorsque les familles déserteront les écoles publiques, lorsque toutes les cohortes d'étudiants ne penseront plus qu'a l'administration des affaires, lorsque l'horizon dans les études sera le master, lorsque personne ne voudra plus faire le doctorat et la recherche scientifique, lorsque personne ne voudra plus réfléchir, alors IL N'Y AURA PLUS DE SALUT.
 
Lorsque la décrédibilisation des institutions nationales est le fait de TOUTE LA CLASSE POLITIQUE, lorsque cette décrédibilisation s'approfondit au fil des années, NOUS en sommes tous responsables en mettant la construction nationale en danger.
 
Il est temps de se ressaisir.  Ça ne peut plus durer.
 
Aucun pays ne s'est nulle part, reposé sur le développement de l'entreprise privée uniquement ou la débrouillardise. Et l'histoire nous a appris que nulle part le secteur privé n'a été performant sans que les administrations publiques ne l'aient été dans le même mouvement.
 
Or, un État ne saurait être fort, sincère, redevable, efficace, sans que la jeunesse n'ait envie de le servir, sans que les compétences ne veuillent pas en être les managers.
 
Mais rien dans la restauration de la crédibilité des administrations publiques, des partis politiques, des organisations de la société non politique et de toutes les autres parties prenantes, ne pourra se faire sans que le gouvernement et ses démembrements ne commencent par mettre de l'ordre (au vrai sens du mot).
 
Dans leurs affaires d'abord, dans la société ensuite, afin tous nous ayons envie de nous hisser au niveau où le rêve d'une société et d'un monde meilleur ait un sens.
 
Oui, rien n'est encore perdu !
Chérif Salif Sy
Nombre de lectures : 347 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter