Connectez-vous

Elections au Togo : une campagne sous tension

Lundi 15 Avril 2024

Au Togo, la campagne pour les élections législatives et régionales prévues le 29 avril a démarré dans un contexte de forte tension politique, samedi 13 avril, après l’adoption d’une nouvelle Constitution fin mars par l’Assemblée nationale. 

 

Pour marquer le début de la campagne, plusieurs cortèges motorisés de membres de partis politiques ont sillonné en début d’après-midi les grandes artères de Lomé. Le parti au pouvoir, l’Union pour la république (UNIR), était présent, comme plusieurs partis de l’opposition, dont l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et les Forces démocratiques pour la république (FDR). 

 

L’Assemblée nationale est actuellement dominée par l’UNIR, les principaux partis d’opposition ayant boycotté les dernières élections législatives, en 2018. 

 

Mais, cette année, l’opposition a affirmé vouloir participer pleinement aux législatives et aux régionales. Les deux scrutins sont fixés au 29 avril, a indiqué la présidence mardi, après avoir été reportés pour mener des consultations sur la nouvelle Constitution, considérée par plusieurs partis d’opposition comme une manœuvre pour maintenir le président Faure Gnassingbé au pouvoir plus longtemps. [Le Monde avec AFP]

 
Nombre de lectures : 71 fois











Inscription à la newsletter