Connectez-vous

Des prisonniers libérés pour lutter contre le coronavirus

Mardi 31 Mars 2020

La Haut-commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU a appelé à la libération de détenus à travers le monde. Le Niger, l'Ethiopie et l'Afrique du Sud ont appliqué la recommandation. Afin d'éviter que la pandémie de Covid-19 ne fasse des "ravages" dans les prisons surpeuplées, Michelle Bachelet a exhorté la semaine dernière "les gouvernements et les autorités compétentes à travailler rapidement pour réduire le nombre de personnes en détention".
 
La Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU a suggéré de libérer par exemple "les détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible". C'est dans ce cadre que le président nigérien Issoufou Mahamadou a annoncé vendredi (27.03.2020) la remise gracieuse des peines pour 1.540 détenus. Pour bénéficier de cette mesure de clémence, trois critères ont été retenus : les personnes âgées, les cas de maladies chroniques et tous les prisonniers qui ont moins de neuf mois à purger. (DW)
Nombre de lectures : 25 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter