Connectez-vous

Des migrants traversent la Manche en kayak

Vendredi 9 Août 2019

Trente migrants qui tentaient vendredi de traverser la Manche vers l'Angleterre, dont deux dans un kayak, ont été interceptés par les autorités britanniques et emmenés au Royaume-Uni, a indiqué le ministère britannique de l'Intérieur.
 
Ces migrants - 27 hommes, une femme et deux enfants - ont dit être iraniens et afghans, a précisé le ministère. Ils étaient partis d'un lieu non précisé en Europe continentale, en kayak ou bateau pneumatique.
 
Ils ont été interceptés par des vaisseaux de la police aux frontières britannique (Border Force) et des gardes-côtes et emmenés au port de Douvres (sud de l'Angleterre).
 
«Tous ceux qui traversent la Manche dans une petite embarcation prennent un risque énorme pour leur vie et celle de leurs enfants», a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur.
 
«Ceux qui ont besoin d'être protégés devraient demander l'asile dans le premier pays sûr qu'ils atteignent», a-t-il ajouté.
 
Une traversée particulièrement périlleuse
 
La traversée de la Manche sur de petites embarcations est rendue particulièrement dangereuse par la densité du trafic maritime, les forts courants et la faible température de l'eau.
 
Les autorisés françaises ont de leur côté secouru vendredi 11 migrants «en détresse» qui tentaient de traverser la Manche vers l'Angleterre alors que leur embarcation s'était «retournée» au large de Boulogne-sur-Mer (nord).
 
Le week-end dernier, 37 migrants disant être iraniens ou irakiens, dont plusieurs enfants, ont été interceptés par la Border Force pendant ou après leur traversée de la Manche dans de petits bateaux. (afp/nxp)
Nombre de lectures : 96 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter