Connectez-vous

« Comment la Chine assure la chaîne d'approvisionnement et favorise la reprise du travail »

Dimanche 17 Mai 2020

Dans le laboratoire de Suzhou Aibo Biological Technology Co., Ltd., les chercheurs travaillent à chaque instant. Le PDG de la société, Ying Bo, a déclaré : « Avec l'aide de divers départements, la société a repris ses activités le 3 février ! ». Au début de février, la ville de Suzhou a lancé le projet technologique « Prévention et contrôle d’urgence de l’infection à nouveau coronavirus », encourageant le personnel de recherche scientifique à se concentrer sur la recherche sur la prévention, le contrôle, le diagnostic, la détection et l'application d'équipements médicaux. Aibo a pour sa part accéléré le développement d'un vaccin contre le COVID-19.
 
En tant que ville économique tournée vers l'exportation, Suzhou a mis en place une combinaison de politiques et de mesures pour aider les entreprises à reprendre le travail et la production, et à stabiliser les capitaux étrangers de base du commerce extérieur. Au début de la reprise du travail, Suzhou a pris l'initiative d'introduire les « Douze avantages du commerce extérieur » pour soutenir le développement stable des entreprises tournées vers le commerce extérieur. Selon Ying Bo, le fonds spécial de 2 millions de yuans pour la recherche et le développement de vaccins demandé par la société est arrivé dans les 5 jours, le parc industriel biomédical a réduit le loyer pendant 3 mois et a fourni des lieux pour soutenir les besoins d'industrialisation du projet de vaccin ARNm de la société.
 
« La reprise du travail et de la production de notre entreprise a été fortement soutenue par diverses politiques », a de son côté déclaré Cai Qifeng, directeur général de Chunhua Technology Kunshan Co., Ltd., qui a aussi annoncé à l'équipe de recherche que le comité de gestion de la zone de haute technologie de Kunshan avait mis en service un train spécial à service direct et versé 546 000 yuans en subventions stables à l'emploi. Avec une subvention à l'importation et à l'exportation de 34 600 yuans, l'entreprise bénéficie également d'une politique préférentielle de trois mois pour les charges sociales.
 
De nombreuses entreprises à capitaux étrangers ont également fait leurs propres efforts pour procéder à l'adaptation, à la transformation et à la modernisation industrielles.
 
« C’est le moment de tester le développement de l'entreprise ». Selon Chen Xiaodong, président de Jiangsu Guotai International Group, cela passe par protéger les clients, le marché et les canaux, adhérer à la stratégie des gros clients, s’assurer une part de marché dominante et des canaux d'approvisionnement stables, s’appuyer sur les compétences internes et réduire les coûts et modérer les dépenses.
 
« À l'heure actuelle, la capacité de production du département de fabrication de la société est revenue à des niveaux normaux, et les ventes devraient revenir en mars à 80% des mois normaux. Bien qu’affecté par l'épidémie à court terme, le siège social de la société est plein de confiance dans le marché chinois. Nous augmenterons les investissements dans la transformation technologique. Pour réaliser la transformation et la mise à niveau des produits », a de son côté affirmé Yang Ming, directeur général adjoint de Panasonic Electronic Materials (Suzhou) Co., Ltd.
 
Du fait de l’influence de l'épidémie, la chaîne industrielle, la chaîne d'approvisionnement et la chaîne de valeur sont aujourd’hui confrontées à un nouveau cycle de reconstruction. En tant que ville nœud importante dans la chaîne d'approvisionnement mondiale, Suzhou a fait un bon positionnement et fait de grands efforts pour maintenir et renforcer la chaîne. Suzhou a fait le tri parmi les fournisseurs en amont, les agents intermédiaires et les distributeurs en aval des industries clés et des industries dites « trois nécessaires et une importante », et a formulé une liste d'entreprises alternatives. A la date du 15 mars, 3 582 groupes d'entreprises de la chaîne industrielle avaient été coordonnés pour reprendre la production.
 
Wistron Capital Kunshan Co., Ltd., située dans la zone sous douane de Kunshan, compte plus de 500 fournisseurs en amont et en aval de la chaîne industrielle. « Sous la coordination du département du gouvernement, en une journée, nous avons trié 47 fournisseurs de premier rang dans et hors de la ville, favorisé une reprise coordonnée du travail et assuré la chaîne d'approvisionnement continue », a expliqué à l’équipe de recherche Zhou Hongren, directeur général du district de Chine de l’est de l'entreprise.
 
En tant que grande économie tournée vers l'exportation, le Jiangsu a introduit 22 mesures spécifiques pour répondre activement à l'épidémie et stabiliser le développement de base du commerce extérieur. Depuis février, de nombreuses villes comme Suzhou, Wuxi, Taizhou et Nantong ont spécifiquement mis en place des politiques de soutien pour stabiliser le commerce extérieur. Dans le même temps, toutes les localités ont pris l'initiative d'apporter un soutien et une assistance aux entreprises pour reprendre la production et la production.
 
Le journaliste a également appris du Département provincial du commerce du Jiangsu qu’à la date du 24 mars, le taux de reprise du travail et de la production des entreprises à financement étranger dans la province a atteint 94,02% et celui des entreprises à financement étranger au dessus de la taille désignée a atteint 99,7% ; dans le même temps, les principales sociétés de commerce extérieur ont toutes repris leur activité, et la capacité de production des entreprises accélère leur reprise.
Yao Xueqing, journaliste au Quotidien du Peuple
 
 
 
Nombre de lectures : 90 fois












Inscription à la newsletter