Connectez-vous

“Civilisation écologique” : la COP15 de la Convention sur la diversité biologique prévue à Kunming en 2021

Lundi 21 Septembre 2020

 
La 15e Conférence des Parties (COP15) de la Convention sur la diversité biologique (CDB) se tiendra finalement du 17 au 30 mai 2021, à Kunming de la province du Yunnan en Chine. Les objectifs, les méthodes et la coopération par le monde entier pour la diversité biologique attirent encore l’attention du monde.
 
La diversité biologique est un concept large décrivant le niveau de diversité dans la nature. Elle comprend la diversité des paysages, la diversité des écosystèmes, la diversité des espèces et la diversité des gènes. Ces dernières années, la biodiversité a pris une dimension culturelle humaine. Le concept de civilisation écologique a été intégré dans le mécanisme de protection. En septembre 2019, le ministère de l'Écologie et de l'Environnement et le secrétariat de la CDB ont publié conjointement le thème de la COP15 : Civilisation écologique : construire un avenir commun pour toute la vie sur terre.
 
Ce thème promeut la construction d’une civilisation écologique en soulignant que l’être humain et la nature partagent un futur commun. Il faut respecter, suivre et protéger la nature pour atteindre des objectifs de la CDB qui sont l’utilisation durable des éléments de la diversité biologique et le partage juste et équitable des avantages tirés de l’exploitation des ressources génétiques, ainsi que la belle vision visant à vivre en harmonie avec la nature à l'horizon 2050.
 
La Chine est l’un des pays les plus riches en diversité biologique. Tous les types d’écosystèmes terrestres y sont présents :la forêt, les terres arbustives, les prairies, le désert et les zones humides, ainsi que des écosystèmes maritimes dans la mer Jaune, lamer de Chine orientale et la mer de Chine méridionale. En outre, la Chine, riche en ressources biologiques génétiques, est le lieu d’origine des cultures agricoles importantes comme le riz et le soja. Le nombre d’espèces de plantes cultivées et d’animaux domestiques de la Chine arrive à la première place mondiale. Des experts ont fait un classement des 12 pays les plus riches en diversité biologique en fonction du nombre d’espèces et évaluent dans quelle mesure ces espèces sont propres à un pays. La Chine arrive à la 8e place. D’autres pays sont le Brésil, la Colombie, l'Équateur, le Pérou, le Mexique, la République démocratique du Congo, Madagascar, l'Inde, la Malaisie et l'Indonésie.
 
La province du Yunnan, au sud-ouest de la Chine, préserve de nombreuses espèces qui sont précieuses, anciennes ou propres au Yunnan grâce aux paysages naturels densément présents et aux écosystèmes complets, allant des vallées tropicalesà l’écosystème montagnard froid. Yunnan, avec la plus forte concentration des espèces importantes en matière de biodiversité, est considéré unanimement comme une zone cléde biodiversité avecune importance mondiale. C’est pourquoi la ville de Kunming dans la province du Yunnan a été choisie pour accueillir la COP15.
 
En septembre 2010, la résolution 161 de la 65esession de l'Assemblée générale des Nations Unies a déclaré la période 2011-2020 Décennie pour la biodiversité des Nations Unies afin d’encourager des pays membres à prendre des actions pour atteindre les objectives de protection de la biodiversité dans le monde pour 2020.
La Chine a été parmi les premiers pays à adhérer à la CDB et à créer une commission nationale de protection de la diversité biologique pour coordonner le travail dans ce domaine. La Chine a publié la Stratégie et le plan d’action national pour la biodiversité et le plan d’action décennal chinois pour la biodiversité. De différents organismes des différentes villes ont aussi intégré la protection de la biodiversité dans leurs plans et programmes, de manière à promouvoir activement la protection de la biodiversité.
Le 13 février 2019, Han Zheng, vice-Premier ministre du Conseil des Affaires d'État, a présidé une réunion du Comité national de préservation de la biodiversité de Chine à Pékin. Il a souligné que la biodiversité constituait la base de la survie et du développement de l’humanité. Le renforcement de la protection de la biodiversité est une partie importante de la construction d’une civilisation écologique et un élément essentiel au développement de haute qualité. Il faut se préparer activement pour la tenue de la COP15 en Chine et honorer des engagements en tant que pays hôte, pour que la COP soit couronnée de succès et qu’elle marque un jalon dans l’histoire.
Selon des experts en écologie et environnement, le thème Civilisation écologique : construire un avenir commun pour toute la vie sur terre de la COP15 revêt un sens particulier pour renforcer la volonté politique de la communauté internationale pour préserver la biodiversité et promouvoir la construction de la civilisation écologique, afin d’atteindre des objectifs de la CDB qui sont l’utilisation durable des éléments de la diversité biologique et le partage juste et équitable des avantages tirés de l’exploitation des ressources génétiques, ainsi que la belle vision visant à vivre en harmonie avec la nature à l'horizon 2050. Par ailleurs, la COP15 va contribuer à la préservation de la biodiversité et au développement durable avec la sagesse et la force chinoises.
Duan Yicheng (Le Quotidien du Peuple)
 
Nombre de lectures : 89 fois












Inscription à la newsletter