Connectez-vous

Centrafrique: libération provisoire d'un leader de l'opposition avant un procès

Jeudi 7 Mars 2024

Un tribunal de Bangui a ordonné mercredi la remise en liberté provisoire de l'un des principaux opposants en Centrafrique, Crépin Mboli Goumba, et renvoyé son procès pour "diffamation" et "outrage à magistrat" au 13 mars, selon une correspondante de l'AFP présente à l'audience..

 

.Après trois jours de garde à vue, Me Mboli Goumba, le coordinateur de la principale plateforme de l'opposition au pouvoir du président Faustin Archange Touadéra, comparaissait devant une chambre du tribunal de grande instance de la capitale Bangui...

 

Président du Parti africain pour une transformation radicale et l'intégration des États (PATRIE) et coordinateur du Bloc Républicain pour la Défense de la Constitution (BRDC), la plus importante plateforme de l'opposition, il avait été arrêté à l'aéroport de Bangui dimanche à bord d'un avion de ligne qui s'apprêtait à décoller pour le Cameroun. 

 

Le parquet avait annoncé lundi qu'il était poursuivi notamment pour des propos tenus le 20 février lors d'une conférence de presse de PATRIE et "susceptibles d'être qualifiés de diffamation et outrage à magistrats". 

 

Ce jour-là, Me Mboli Goumba avait notamment accusé certains magistrats de complaisance à l'égard d'accusés voire d'être corrompus, propos qu'il répétait le lendemain dans une interview à Radio France internationale (RFI) reprochant à "la justice de ne plus être rendue au nom du peuple". (AFP)

 
Nombre de lectures : 149 fois











Inscription à la newsletter