Connectez-vous

Barrage sur le Nil: échec des pourparlers, selon Khartoum

Mardi 12 Janvier 2021

Barrage sur le Nil: échec des pourparlers, selon Khartoum
Le Soudan a annoncé dimanche ne pas pouvoir poursuivre les "négociations illimitées" avec l'Egypte et l'Ethiopie au sujet du barrage controversé construit sur le Nil par Addis Abeba, après l'échec des derniers pourparlers. La semaine dernière, les trois pays concernés s'étaient mis d'accord pour tenir de nouvelles discussions dans l'espoir de parvenir à un accord sur la gestion et le remplissage du réservoir du Grand barrage de la Renaissance (Gerd).
 
Le projet lancé en 2011 est destiné à devenir la plus grande installation hydroélectrique d'Afrique. Les derniers pourparlers, qui se sont tenus début novembre, s'étaient conclus sans avancée, les négociations étant dans l'impasse depuis plusieurs mois. Le Caire, mais aussi Khartoum, en aval du fleuve, souhaitent un accord légalement contraignant, notamment sur la gestion du barrage et le remplissage du réservoir. Addis Abeba, qui juge son barrage essentiel à son développement, y est réticente et soutient que l'approvisionnement en eau de ces pays ne sera pas affecté. (VOA)
Nombre de lectures : 81 fois












Inscription à la newsletter