Connectez-vous

Au premier semestre 2021, l’Australie a dépassé la Chine comme premier producteur d’or

Mercredi 1 Septembre 2021

La Chine domine la production mondiale d’or depuis 2007, année au cours de laquelle elle est passée devant l’Afrique du Sud. Ballotée entre la 2e et la 3e place depuis quelques années selon le World Gold Council, l’Australie pourrait bien passer devant Russie et Chine au terme de l’année 2021.
 
Les mines d’or australiennes ont collectivement livré 74 tonnes au premier trimestre puis 83 tonnes au deuxième, soit un total de 157 tonnes d’or pour les six premiers mois de l’année. Selon un rapport de la société australienne de consulting minier Surbiton Associates relayée dans la presse spécialisée, cela fait du pays d’Océanie le premier producteur mondial d’or au premier semestre, devant la Chine et ses 153 tonnes.
 
Alors que l’Australie a pu compter sur l’entrée en production de nouvelles mines depuis mars, la directrice de Surbiton, Sandra Close indique que la production chinoise a été affectée par des accidents de travail entrainant parfois des décès. Les enquêtes consécutives à ces évènements tragiques ont entrainé des suspensions de la production.
 
Si les deux pays restent sur la même lancée au deuxième semestre, la Chine pourrait pour la première fois perdre, au terme de l’année, son rang de premier producteur mondial d’or, acquis en 2007 au détriment de l’Afrique du Sud.
 
Affectée par l’épuisement de ses réserves aurifères, la nation arc-en-ciel a même fini par abandonner, il y a quelques années, le leadership sur le continent au Ghana. L’année dernière, l’ex Gold Coast a produit 114 tonnes d’or contre 91 tonnes pour l’Afrique du Sud. (Agence Ecofin)
 
Nombre de lectures : 103 fois












Inscription à la newsletter