Connectez-vous

Au Mozambique, les jihadistes menaçent le projet gazier de Total à 60 milliards de dollars

Samedi 15 Août 2020

En s'emparant mercredi 12 août du port de Mocimboa da Praia, dans le nord du Mozambique, les insurgés jihadistes ne sont qu'à 80 km des installations gazières que développe actuellement le groupe français Total, avec l'Italien Eni et l'Américan ExxonMobil. Ce projet, le plus grand d'Afrique, est vital pour l'économie mozambicaine, mais c'est aussi une priorité pour le géant français des hydrocarbures.
 
Depuis quelques mois, les installations sont d'ailleurs sous la protection de l'armée mozambicaine. Le Mozambique est devenu l'une des priorités mondiales de Total. Le projet gazier en cours de développement est stratégique pour le Français, tant par son poids que par ses répercussions sur la transition énergétique du groupe. Il permettra au pétrolier de démultiplier sa production gazière, moins émetteur de CO2 que l'or noir. (RFI)
Nombre de lectures : 110 fois












Inscription à la newsletter