Connectez-vous

Au Mali, un proche de Choguel Kokalla Maïga interpellé après avoir critiqué la junte

Mardi 28 Mai 2024

Un proche du Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a été interpellé lundi 27 mai par des hommes du renseignement, quelques jours après la publication d’un document ouvertement critique de la junte au pouvoir. Boubacar Traoré est le signataire d’un communiqué diffusé vendredi et s’opposant fermement à un éventuel maintien des colonels au pouvoir plusieurs années supplémentaires. 

 

Le communiqué est présenté comme émanant de la faction du M5-RFP (Mouvement du 5 juin – Rassemblement des forces patriotiques) restée fidèle au Premier ministre. Le mouvement étant divisé en factions antagonistes, il n’est pas confirmé que Choguel Kokalla Maïga en approuvait le contenu. 

 

Il a toutefois a été largement considéré comme susceptible de sceller la rupture entre le Premier ministre et les colonels qui l’ont nommé en 2021. Selon un membre de son entourage, Boubacar Traoré a été interpellé dans son bureau dans les locaux abritant les services du Premier ministre. Des agents du renseignement l’ont emmené dans un véhicule pour une destination inconnue. 

 

Le texte rendu public vendredi critique la possible prolongation des colonels à la tête du pays, à leur promotion au rang de général et à l’ouverture d’un dialogue avec les jihadistes. Des propositions qui sont issues des recommandations des récentes consultations nationales organisées par la junte, qui a signalé son intention de les mettre en œuvre. [Jeune Afrique avec AFP]

Nombre de lectures : 219 fois











Inscription à la newsletter