Connectez-vous

Au Congo-Brazzaville, une ONG réclame « des mesures pour assainir l’appareil sécuritaire »

Jeudi 23 Février 2023


Au Congo-Brazzaville, le Centre d'action pour le développement (CAD) a publié son rapport annuel sur les droits humains dans le pays. Le président de cette ONG demande « aux autorités d’examiner réellement des violations manifestes » et « des mesures pour assainir l’appareil sécuritaire », la police et la force publique étant mises en cause par le CAD.
 
Pour le CAD, la situation est faite d’arrestations et détentions arbitraires, de torture, d’un recours à l’usage excessif de la force létale. Des expulsions forcées et de plus en plus de bavures de la police contre les jeunes sont exécutées au nom de la lutte contre le banditisme. L'organisation non-gouvernementale (ONU) a eu connaissance de 572 atteintes aux droits humains en 2022. (RFI)
Nombre de lectures : 70 fois











Inscription à la newsletter