Connectez-vous

Au Burkina Faso, « enlèvement » de l’oncle et ancien compagnon de lutte de Thomas Sankara

Jeudi 13 Juin 2024

Mousbila Sankara, ancien diplomate, oncle et compagnon de lutte du père de la révolution burkinabée Thomas Sankara tué en 1987, a été « enlevé » mardi 11 juin par « des individus » disant appartenir aux services de renseignement, ont annoncé mercredi ses proches à l’Agence France-Presse (AFP). 

 

Mousbila Sankara, âgé de 74 ans, a été « enlevé hier vers 5 heures du matin à son domicile » à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, par « des individus affirmant être des agents de l’ANR [Agence nationale de renseignement] », a affirmé l’un de ses proches, ayant requis l’anonymat.… 

 

Mi-mai, Mousbila Sankara avait exprimé dans une lettre ouverte de « sérieuses inquiétudes » quant à la conduite du régime militaire au pouvoir, dirigé par le capitaine Ibrahim Traoré. M. Sankara demandait au chef du régime de protéger les « droits fondamentaux des travailleurs acquis depuis longtemps » et d’« ouvrir l’espace public aux citoyens pour l’expression de leur liberté ». [Le Monde]

Nombre de lectures : 169 fois











Inscription à la newsletter