Connectez-vous

Affaire Ndiaga Diouf : Barthélémy Dias libre après sa condamnation à 2 ans de prison dont 6 mois ferme

Jeudi 16 Février 2017

Le procès de la fusillade de décembre 2011 à la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur a été vidé ce matin au cours d’une séance de délibération.
 
Barthélémy Dias, maire de cette commune d’arrondissement depuis les élections locales de 2009, a été condamné par le tribunal à deux ans de prison dont six mois ferme. Mais il a pu quitter les lieux du jugement car il avait déjà purgé la peine en prison après son arrestation sous le régime Wade. C’est à l’arrivée au pouvoir de Macky Sall qu’il avait bénéficié d’une liberté provisoire jusqu’à la réactivation récente du dossier.
 
Dias devra payer solidairement, avec ses co-prévenus, des dommages et intérêts de 25 millions de francs Cfa à la famille du défunt Ndiaga Diouf, la victime des événements considérée par la défense comme un nervi proche du Parti démocratique sénégalais (Pds). Selon nos confrères de Seneweb, ils ont été reconnus coupables de coups mortels, association de malfaiteurs, détention d’arme sans autorisation administrative.
 
Si les présumés commanditaires de l’assaut contre l’édifice municipal ont été relaxés par le tribunal, les (autres) nervis ont, eux, été condamnés à deux ans de prison dont six mois ferme pour rassemblement illicite.
 
 
 
Nombre de lectures : 82 fois












Inscription à la newsletter