Connectez-vous

3 Sénégalais parmi les 35 jeunes qui «font bouger» la francophonie

Vendredi 14 Septembre 2018

Les Prix Jeunesse Francophone 3535 récompensent chaque année 35 jeunes francophones inspirants âgés de 18 à 35 ans qui ont à leur actif des réalisations exceptionnelles dans leurs communautés. Pour cette 3e édition, l’appel à candidatures a enregistré 290 jeunes innovateurs postulants résidant dans 36 pays sur 4 continents. Une diversité de profils se distingue à cette occasion. La présente édition marque aussi l’introduction de Prix Spéciaux dits Prix «Elan Pour la Jeunesse» (4 lauréats) qui octroient une reconnaissance à des Francophones de tous âges dont les actions bénéficient ou accordent une proéminence particulière aux jeunes francophones.
 
Une prestigieuse cérémonie de récompense se déroulera le 09 Novembre 2018 à Abidjan, (Côte d’Ivoire), réunissant des décideurs du monde francophone pour dévoiler le Super Prix du Jeune Francophone de l’Année et pour remettre un trophée à chaque Lauréat. Cet évènement sera suivi le 10 Novembre d’un autre évènement «Inspiration Francophone» où plusieurs lauréats viendront parler de leurs parcours et de leurs réalisations d’avec le grand public.
 
Trois (3) Sénégalais figurent cette année parmi les lauréats du prix jeunesse francophone. Active dans l’agriculture et l’agro business, Alimatou Diagne est la conceptrice de Carvi Food, le premier producteur semi-industriel de la viande séchée de bœuf produite au Sénégal. Carvi Food part d’une recette traditionnelle, en fait une version améliorée afin d’offrir un produit plus « tendance » et présenté dans des emballages modernes et innovants. Démarré avec un capital de moins de 200 $, Carvi Foods produit à ce jour 1500 paquets par mois et emploie 10 personnes.
 
Active dans les arts, la culture et la mode, Ndeye Fatou Kane (photo) est présentée comme une pionnière du blogging littéraire au Sénégal. Férue de littérature à l’image de son grand-père écrivain, Cheikh Hamidou Kane, auteur de «L'aventure ambiguë», elle a à son actif deux ouvrages: «Le malheur de vivre», (roman, L'Harmattan 2014) et «Vous avez dit féministe?» (L'Harmattan, 2018)
 
Agé de 26 ans, Souleymane Bitèye a quant à lui mis sur pied Magali Group, spécialisé dans la recherche et le développement de solutions innovantes pour les entreprises à travers l'élaboration de stratégies d'entreprise efficaces en Afrique, après plusieurs années d'activité où il a accompagné plus de 60 startups précise l’Organisation internationale de la francophonie. (Mohamed NDJIM)
Nombre de lectures : 122 fois









Inscription à la newsletter