Connectez-vous

Soutien au candidat Amadou Ba, « l’homme de la situation » (Pr A. Lam)

Mardi 19 Mars 2024

Amadou Ba, candidat du pouvoir
Amadou Ba, candidat du pouvoir

Après tant d’efforts et d’investissements de natures diverses, tous les candidats à l’élection présidentielle du 24 Mars méritent les félicitations de toute la nation pour avoir accepté jusqu’ici de jouer le jeu sur ce terrain difficile et glauque qui caractérise le processus électoral 2024 et ses soubresauts. Nous rendons grâce au Tout-Puissant de nous avoir permis d’obtenir les résultats qui nous autorisent d’en arriver là aujourd’hui. Cependant, trois évidences s’imposent à nous tous en tant que citoyens et encore davantage pour les candidats recalés :

 

1. La neutralité n’est pas le meilleur choix à assumer quand l’avenir de notre pays est en jeu.

 

2. Rares sont les candidats en lice dont le profil rassure quant à la capacité d’assurer le redressement du pays dans l’état où des années de turbulences politiques l'ont plongé.

 

3. Quoi qu’on veuille ou souhaite, un seul candidat sortira vainqueur pour devenir le président de tous et la vie, nous le souhaitons, va continuer de plus belle, et le Sunugaal continuera de tanguer vers son destin éternel qu’une élection, fut-elle inédite et déterminante, ne saurait arrêter.

 

Fort de ces constats qui ont guidé notre orientation, le mouvement ENSEMBLE POUR LE VRAI CHANGEMENT (EPVC) a décidé après une profonde analyse de soutenir le candidat Amadou Ba de la Coalition Benno Bok Yakar en vue du scrutin du 24 mars 2024.

 

En soutenant Amadou Ba, nous avons choisi la stabilité, la paix durable, la célérité et l’assurance d’une prise en charge rapide et éclairée des préoccupations actuelles du peuple sénégalais dans son intégralité. Ces préoccupations portent des noms aussi variés que la paupérisation des masses laborieuses aux causes multiples, la précarité, la cherté de la vie, le manque de confiance dans la justice, la mal gouvernance et la corruption, le manque d’emploi d’une jeunesse en proie à toutes les tentations, le déficit criard de la culture de l’excellence et du mérite, la dégradation des valeurs sociales et culturelles au point que toutes les catégories sociales et professionnelles s’accusent mutuellement d’être à l’origine de la détérioration et du naufrage collectif constaté dans le déroulé de notre quotidien.

 

Combien de fois avons-nous entendu dire que ce sont les marabouts qui sont à l’origine des difficultés de ce pays ?

 

Si ce n’est le corps médical ou les enseignants qui sont mis au pilori pour leur facilité à paralyser leurs secteurs d’activité pour des problèmes non corporatifs le plus souvent politiques et partisans ?

 

La justice qui n’en peut plus et l’administration sont accusées de tous les maux. On trouve des griefs à chaque pan de la société et cela impacte notre mode de vie, nos performances économiques et notre développement. Oui, notre société est malade et le pays souffre de partout.

 

Nous estimons qu’Amadou Ba, malgré son étiquette de candidat de la continuité, est l’homme de la situation. En effet, la situation politique, sociale, économique et géopolitique du pays exige compétence, expérience, prudence et sérénité. Non seulement il correspond au profil, mais il est également obligé et a bien l’intention, compte tenu de son expérience inégalée parmi les candidats et surtout de sa connaissance de l’opinion publique sénégalaise et de la réalité sociale et économique du pays, d’opérer les changements nécessaires pour le développement durable de ce pays.

 

C’est pourquoi nous le soutenons, appelons à voter pour lui et nous tenons prêts à l’accompagner avec le meilleur de notre programme qui mise sur le développement du monde rural, la réforme de nos institutions et l’autonomisation des régions dans l’essentiel socioéconomique comme terme achevé de la décentralisation, pour un quinquennat de bon labeur, prospère et paisible couronné d’un succès sans pareil pour le bonheur de notre cher pays. Vive le candidat Amadou Ba, vive le Sénégal, vive l’Afrique mère.

Prof. A LAM, Président du Mouvement EPVC

 
Nombre de lectures : 265 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter