Connectez-vous

« RFI proteste contre les violences subies par son correspondant à Yaoundé » (communiqué)

Mardi 22 Septembre 2020

« RFI proteste contre les violences subies par son correspondant à Yaoundé » (communiqué)
 « Ce mardi à la mi-journée, à Yaoundé, alors qu'il couvrait une manifestation de l'opposition camerounaise, le journaliste de RFI Polycarpe Essomba a été brutalement interpellé par la police camerounaise. Il a reçu plusieurs coups de matraque, plusieurs coups de pied et a été emmené dans un commissariat, où il a été retenu pendant plus de deux heures avant d'être relâché.
 
Radio France Internationale déplore ces violences de la police camerounaise, qui portent sérieusement atteinte à la liberté de la presse. 
 
RFI assure son correspondant de tout son soutien, de son attachement à la protection de son intégrité physique et de sa liberté d’exercer son métier au nom du droit à l’information. »
Nombre de lectures : 190 fois












Inscription à la newsletter