Connectez-vous

Présidentielle burkinabè: le gouvernement met en garde contre "toute dérive"

Jeudi 26 Novembre 2020

Alors que l'opposition dénonce des "fraudes" lors des élections présidentielle et législatives de dimanche, le gouvernement du Burkina Faso "condamne avec fermeté toute dérive et prendra ses responsabilités pour rétablir l’ordre public", a averti, mardi 24 novembre, le ministre de la communication Remis Fulgance Dandjinou, faisant lecture d’un communiqué à la télévision nationale.
 
"Le gouvernement invite l’ensemble des parties prenantes (au scrutin) à un strict respect des textes en vigueur, seul garant d’un aboutissement satisfaisant du processus qui a été défini et réalisé dans l’inclusivité et le consensus", a-t-il ajouté.
 
Élu en 2015, le président Roch Marc Christian Kaboré, qui brigue un second mandat, est favori face à 12 adversaires, dont Zéphirin Diabré, chef de file de l'opposition, et Eddie Komboïgo, candidat du parti de l'ex-président Blaise Compaoré, dont le régime tombé il y a six ans fait l'objet d'une nostalgie croissante. (France24 avec AFP)
 
Nombre de lectures : 82 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter