Connectez-vous

Migrants : le Rwanda ne remboursera pas 280 millions d’euros au Royaume-Uni après l’abandon du projet par Londres

Mercredi 10 Juillet 2024

Le président rwandais Paul Kagame
Le président rwandais Paul Kagame

Le Rwanda a prévenu, mardi 9 juillet, que l’accord controversé sur les migrants conclu avec le Royaume-Uni, mais abandonné par le nouveau gouvernement britannique, ne prévoyait pas la restitution des fonds déjà versés par Londres. « L’accord que nous avons signé ne stipulait pas que nous devrions rendre l’argent », a expliqué le porte-parole adjoint du gouvernement rwandais Alain Mukuralinda, à la télévision d’Etat. 

 

Samedi, deux jours après l’écrasante victoire de son parti aux législatives, le nouveau premier ministre britannique, Keir Starmer, a annoncé l’abandon du plan visant à expulser vers le pays d’Afrique de l’Est des demandeurs d’asile et migrants arrivés illégalement au Royaume-Uni. 

 

Le dirigeant travailliste a affirmé que le projet, élaboré par le précédent gouvernement conservateur, était « mort et enterré ». Or Londres a déjà versé 240 millions de livres sterling (280 millions d’euros) à Kigali dans le cadre de ce plan depuis que l’ex-premier ministre Boris Johnson l’a annoncé en avril 2022. 

 

La Cour suprême du Royaume-Uni avait statué en novembre 2023 que ce projet de loi, visé par une série de contestations devant la justice, était illégal au regard du droit international. Mais en avril, le Parlement britannique l’a approuvé après une interminable bataille entre la chambre haute, réticente face à ce texte controversé, et la chambre basse. [Le Monde avec AFP]

Nombre de lectures : 239 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter