Connectez-vous

Mali : Des consultants russes

Lundi 9 Décembre 2019

Mali : Des consultants russes
Consultants russes de Wagner vus à Bamako, vente d'hélicoptères: à petits pas, la Russie réinvestit dans sa relation ancienne avec le Mali au nom de la lutte antiterroriste, en pleine dégradation sécuritaire régionale malgré la présence de 4.500 militaires français au Sahel.
 
En juin 2019, le ministre malien de la Défense, le général Ibrahim Dahirou Dembélé, a signé un accord de coopération militaire avec son homologue russe Sergueï Choïgou, dont le pays, entravé par cinq années de sanctions économiques occidentales, a engagé une opération de charme tous azimuts en Afrique pour conquérir des marchés et s'approvisionner en ressources naturelles.
 
Sur le papier, l'accord récemment conclu reste très modeste: Moscou, qui a déjà fait don au pays de deux hélicoptères d'attaque MI-35 en 2017, compte vendre deux autres appareils à Bamako et lui fournir une assistance technique. Mais la présence russe se concrétise.

Il y a quelques semaines, une petite équipe du sulfureux groupe paramilitaire russe Wagner, accusé de mercenariat et suspecté d'appartenir à un homme d'affaires proche du Kremlin, a séjourné à Bamako, a appris l'AFP auprès de deux sources sécuritaires distinctes en Afrique de l'Ouest. 
Nombre de lectures : 67 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter