Connectez-vous

La revue de presse du weekend

Samedi 27 Novembre 2021

Le siège de l'IPRES (Institut prévoyance retraite du Sénégal)
Le siège de l'IPRES (Institut prévoyance retraite du Sénégal)
Les quotidiens reçus samedi à l’APS mettent en exergue la pose de la première pierre de la Polyclinique de l’Hôpital Principal de Dakar par le chef de l’Etat, Macky Sall qui a longuement abordé la question du respect du secret médical à cette occasion.
 
Le Soleil ouvre sur la pose, par le chef de l’Etat, de la première pierre de la Polyclinique de l’Hôpital Principal de Dakar et affiche à la Une : ‘’Un joyau de 60 milliards de francs Cfa prêt dans 14 mois’’. L’infrastructure qui sera dotée de 100 chambres avec des suites Vip permettra, selon Macky Sall, de ‘’réduire de façon significative, les évacuations sanitaires coûteuses’’.
 
Dans Sud Quotidien, le président de la République réaffirme son ambition de faire du Sénégal ‘’un hub médical sous-régional’’ grâce à l’érection d’infrastructures sanitaires répondant aux normes et standards internationaux.
 
L’Observateur souligne que lors de cette cérémonie, Macky Sall a insisté sur le respect du secret médical. ‘’Le secret médical ne doit jamais être divulgué. Il doit être un sujet de réflexion au Sénégal. Dans ce pays, les gens ont l’habitude de divulguer le secret médical’’, a dit le chef de l’Etat dans des propos rapportés par L’Obs.
 
Pour Macky Sall, note Enquête, les manquements au respect du secret médical ‘’sont à l’origine de nombreuses évacuations sanitaires’’. 
 
Selon Les Echos, le président de la République est ‘’en croisade contre la violation du secret médical’’. ‘’Par peur de voir leurs dossiers médicaux se retrouver sur la place publique, certaines autorités quittent en catimini le pays pour un traitement médical à l’étranger’’, relève Macky Sall dans des propos rapportés par le journal.
 
Macky Sall ‘’dénonce la violation du secret médical’’, affiche à sa Une Le Quotidien. ‘’En procédant à la pose de la première pierre de la Polyclinique de l’hôpital Principal, qui vise à réduire les évacuations sanitaires vers l’étranger, le chef de l’Etat a insisté sur le respect du secret médical. Pour Macky Sall, le respect du secret médical est fondamental pour cette infrastructure, qui va coûter 60 milliards de F Cfa et dont la construction va durer 14 mois’’, écrit le quotidien.
 
Selon L’As, ‘’Macky Sall sermonne les médecins’’ au sujet de la violation du secret médical.
 
En politique, L’Info signale qu’après l’annonce du projet de réintroduction du poste de Premier ministre, la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (majorité) ‘’lance l’offensive’’.
 
Elle explique le retour de ce poste ‘’par le contexte géopolitique et géostratégique, la présidence de l’Union africaine par Macky Sall sur la période 2022-2023, avec un calendrier diplomatique extrêmement chargé’.
 
Walfadjri expose ’’la face cachée d’une réforme’’ et écrit que cette restauration ’’cache mal un agenda politiquement trop chargé’’.
 
Dans le journal Libération, ce sont les « inégalités salariales à la SEN’EAU » qui est mise en évidence. Titre de la Une « La vie de prince des expats ».
 
Deux faits attirent la curiosité du journal. D’une part, 11% de la masse salariale de l’entreprise sont dédiés à 0,3% de tout le  personnel. D’autre part, l’impuissance du Fonsis (qui gère les intérêts stratégiques et souverains de l’Etat du Sénégal) à « s’opposer aux caprices de Suez ».
 
Beaucoup de journaux annoncent par ailleurs la décision de l’Etat d’augmenter les cotisations sociales des travailleurs. Les quotidiens Grand-Place, Enquête et Sud Quotidien s’en font l’écho avec ce chiffre : 10% de ponction.
 
« On ne peut pas vouloir un revenu décent quand on ne cotise pas de façon détente », se justifie le Président Macky Sall. (Impact.sn avec APS)
 
Nombre de lectures : 90 fois












Inscription à la newsletter