Connectez-vous

La revue de presse du 5 août 2021

Jeudi 5 Août 2021

Le record de décès liés au nouveau coronavirus enregistrés mardi et l’augmentation des cas de contaminations sous l’effet du variant Delta sont au cœur des préoccupations des quotidiens reçus jeudi à l’APS.
 
Avec 29 décès enregistrés mardi, ‘’le Sénégal bat son record quotidien de morts’’, selon le journal L’As.
 
‘’29 morts en 24h !’’, s’exclame à sa Une le quotidien Kritik qui écrit : ‘’Record macabre. Depuis le début de la pandémie, le Sénégal n’a jamais atteint pareil taux de létalité. Presque trente patients emportés par la férocité du variant Delta. On n’est plus loin que l’hécatombe et la tension reste vive dans les centres de traitement des épidémies (CTE)’’.
 
Tribune évoque ‘’une situation incontrôlable’’ d’une troisième vague meurtrière. Source A parle de ‘’lourd bilan mortel’’ et note : ‘’Comme on pouvait s’y attendre, la saturation de nos structures sanitaires et l’augmentation des cas graves commencent à faire des effets néfastes avec le bilan macabre qui s’alourdit de jour en jour’’.
 
La situation est ‘’de plus en plus alarmante’’, estime Le Témoin qui souligne que ‘’depuis le début de la pandémie en mars 2020, la journée d’avant-hier a été la plus macabre avec 29 décès officiellement recensés. Le record du nombre de morts a donc été battu en ce mardi noir…’’.
 
‘’Tout va mal’’, dit Le Quotidien qui écrit : ‘’C’est une journée noire avec un record de 29 décès dus à la pandémie. C’est un baromètre fiable pour mesurer la sévérité du variant Delta dans un contexte où une partie du personnel sanitaire réclame le paiement des indemnités Covid-19’’. Le journal signale que face à la recrudescence des cas de Covid, ‘’l’Eglise n’autorise plus que 25 personnes aux enterrements’’.
 
Pour Vox populi, ‘’l’Eglise montre encore l’exemple’’ en annonçant des mesures restrictives pour les enterrements auxquels sont désormais autorisées à assister 25 personnes pour une durée de 30 mn.
 
Dressant la cartographie de la Covid-19, Enquête affiche à sa Une : ‘’Le péril jeune’’. ‘’Alors que les cas de contaminations explosent, les jeunes payent un lourd tribut’’, rapporte la publication. Dans le journal, Dr Ibrahima Sall confie que ‘’38% des personnes admises en soins intensifs ont entre 19 et 50 ans’’. ‘’On voit des jeunes sans comorbidité faire des formes graves et mourir’’, soutient pour sa part l’infectiologue Xavier Guèye.
 
Dans le domaine de la santé toujours, Le Soleil s’intéresse à la pathologie du nerf sciatique, ‘’une maladie handicapante qui prend de l’ampleur’’.
 
L’Observateur ouvre ses colonnes au ministre des Infrastructure et des Transports, Mansour Faye, qui confie que ‘’les usagers pourront prendre le Train express régional (TER), le 24 décembre’’. (APS)
 
Nombre de lectures : 92 fois












Inscription à la newsletter