Connectez-vous

La Palestine dénonce les positions partiales de Clinton et Trump

Jeudi 29 Septembre 2016

La Palestine dénonce les positions partiales de Clinton et Trump
(Communiqué de l’ambassade de Palestine à Dakar)
 
« A l’occasion de leurs rencontres qui ont rassemblés séparément, M. Donald Trump et Mme Hilary Clinton, avec M. Netanyahu, les deux candidats à la présidentielle américaine ont confirmé leurs positions partisanes contredisant clairement le droit international, les résolutions onusiennes et la légitimité internationale, base de toute solution pacifique et juste. »
 
Ainsi Donald Trump a reconnu pendant sa campagne, Jérusalem comme « la capitale éternelle du peuple israélien depuis plus de 3000 ans », déclarant qu’une fois aux commandes son administration accepterait de reconnaître Jérusalem capitale de l’Etat d’Israël.     
 
De son côté la candidate démocrate, a déclaré qu’elle s’opposera « à toute tentative d’imposer une solution » qu’elle a qualifiée d’« extérieure » au conflit israélo-palestinien incluant toute démarche dite unilatérale à l’Onu, promettant de tout mettre en œuvre pour le maintien d’Israël comme un Etat juif fort.  
 
L’Ambassade de l’Etat de Palestine assure, que les candidats par ces déclarations et enchères électoralistes vont uniquement à la pêche aux voix des groupes de pressions pro-israéliens aux Etats-Unis, et cela à travers des promesses d’engagements au détriment des droits légitimes du peuple palestinien. En outre, ces déclarations ne font que s’ajouter à la signature à Washington de ce qui est présenté par le Département d’Etat comme « le plus grand engagement d’aide militaire bilatérale dans l’histoire des Etats-Unis », 38 milliards de dollars sur 10 ans au bénéfice d’Israël.
 
L’ensemble de la communauté internationale a été abasourdi devant l’ampleur du parti pris américain. Car en effet, ce protocole d’accord (23 ans quasi jour pour jour après la signature à Washington des accords d’Oslo) vient afficher un parti-pris et un soutien américain immuable et inconditionnel en faveur du laisser-faire, de l’occupation et de la colonisation israélienne. Quel message envoie-t-il, sinon celui d’avaliser par avance toute nouvelle initiative israélienne dans la poursuite de l’occupation, de la colonisation et de l’épuration ethnique à l’œuvre en Palestine ?
 
Face à cette politique israélienne de refus de toute solution politique et face au silence persistant de la Communauté internationale, l’Ambassade de l’Etat de Palestine tient à rappeler que le peuple palestinien ne renoncera jamais à ses droits légitimes et a fait toutes les concessions possibles pour la réalisation d’une Paix juste et durable. A ce titre, il n’est plus aujourd’hui en mesure d’en faire d’autres malgré toutes les pressions dont il fait l’objet. Il ne pourra pas descendre en deçà du niveau minimum de ses droits légitimes, c’est-à-dire l’exercice de sa souveraineté sur sa terre à travers l’établissement de son Etat indépendant avec Jérusalem-Est/Al Qods Al Charif comme capitale. » 

 
Nombre de lectures : 103 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter