Connectez-vous

La Fondation Aliko Dangote lance une collecte de fonds pour The Africa Centre de New York

Mardi 21 Mars 2017

La Fondation Aliko Dangote lance une collecte de fonds pour The Africa Centre de New York
(LAGOS, Nigeria, 21 mars 2017) - Halima Aliko Dangote a récemment été nommé président du Africa Center de New York  afin d’assumer la responsabilité principale de lever des capitaux pour le Centre. L’objectif est de réunir des fonds permettant d’achever le bâtiment du Centre à New York. En 2017, trois collectes de fonds seront organisées dans le but d’atteindre cet objectif, l’une d’entre elles étant prévue au Nigeria par la fondation Aliko Dangote le 23 mars à l’Eko Hotels & Suites.
 
L’Africa Center de New York City est une institution à but non lucratif et multidisciplinaire qui offre une passerelle favorisant l’engagement envers l’Afrique contemporaine et une plate-forme mettant en lumière les contenus les plus attrayants du continent. L’Africa Center a pour objectif d’aider la population à comprendre l’Afrique contemporaine et à s’engager en sa faveur.
 
Le Centre est situé au musée One Museum Mile, à l’angle de la Cinquième Avenue  et de la 110e rue Est dans le quartier de Spanish Harlem, à Manhattan. Le nouvel emplacement représente une passerelle culturelle à Harlem, qui est le quartier traditionnel des Afro-Américains à New York. Le bâtiment, conçu par l’architecte Robert A.M. Stern, est le premier musée construit sur le « Museum Mile » depuis l’achèvement du Guggenheim en 1959.
 
En attendant la fin de la construction, l’Africa Center continue à présenter des événements dans son nouvel espace. Il servira de centre culturel et ouvrira le musée à un large éventail de visiteurs du monde entier, consolidant ainsi sa présence comme l’une des institutions artistiques les plus diversifiées aux États-Unis.
 
Le nouveau bâtiment comprendra environ 90 000 pieds carrés (8 400 m²) dont 16 000 pieds carrés (1 500 m²) d’espace d’exposition, ainsi qu’un théâtre, un centre de formation, une bibliothèque, des salles de classe, un espace événementiel, un restaurant et une boutique de cadeaux. La croissance au sein du centre culturel a été menée, entre autres, par Hadeel Ibrahim, fille de Mo Ibrahim, et par Chelsea Clinton.
 
Les domaines d’intervention de la programmation d’Africa Center comprennent :
Entreprises : le Centre aidera le secteur privé à trouver son chemin à travers les 53 climats d’affaires distincts de l’Afrique, diffusera des données compréhensibles autrement difficiles à obtenir et facilitera les présentations d’homologues. Le Centre aidera les partenaires potentiels à se trouver mutuellement et à partager les meilleures pratiques du continent ;
 
Politique : le Centre concentrera ses efforts sur le lien entre la capacité de recherche et les agents du changement présents en Afrique, en développant ainsi des équipes transcontinentales destinées à trouver des solutions politiques. Il tâchera également de construire une circonscription plus large de bonne politique à travers des initiatives pédagogiques qui viseront à procurer l’« alphabétisation africaine » à un plus large public ;
 
Culture : s’appuyant sur son passé en tant que Musée d’Art africain, le Centre accueillera des expositions, des spectacles et des projections d’arts visuel, numérique et de la scène africains. (APO)
 
 
Nombre de lectures : 65 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter