Connectez-vous

La Chine inaugure la première ville hospitalière gérée par l'IA pour traiter les patients dans un monde virtuel

Mercredi 29 Mai 2024

Shenzen, en Chine (photo d'illustration)
Shenzen, en Chine (photo d'illustration)

La Chine a inauguré sa première ville hospitalière gérée par l'intelligence artificielle (IA), où les patients sont traités dans un monde virtuel par des médecins générés par l'IA, selon ce qui a été rapporté par les médias officiels ce mercredi.

 

“Le concept d’une ville hospitalière gérée par l’IA, où les patients virtuels sont traités par des médecins générés par l’IA, revêt une immense importance tant pour les professionnels de la santé que pour le grand public. L’hôpital IA vise à former des agents médicaux dans un environnement simulé, afin qu’ils puissent évoluer de manière autonome et améliorer leur capacité à traiter les maladies“, a rapporté le journal chinois Global Times, citant des entretiens récents avec des chercheurs chinois.

 

Les chercheurs ont mis en lumière les implications pratiques de cette nouvelle approche des soins médicaux.

 

L’“Agent Hospital“ a été récemment créé par des chercheurs de l'Université Tsinghua dans un monde virtuel, où tous les médecins, infirmières et patients sont contrôlés par des agents intelligents alimentés par de grands modèles de langage (LLM) qui peuvent interagir de manière autonome.

 

Les médecins IA peuvent traiter 10 000 patients en quelques jours, alors que ce même nombre nécessiterait au moins 2 ans pour des médecins humains.

 

Liu Yang, chef de l'équipe de recherche de l'Agent Hospital, a déclaré que cette méthode innovante permet à de vrais médecins de traiter des patients virtuels tout en offrant également une meilleure formation aux étudiants en médecine.

 

En simulant divers patients IA, les étudiants peuvent proposer en toute confiance des plans de traitement sans risquer de nuire aux patients réels, a souligné Liu.

 

"Une ville hospitalière gérée par l’IA peut simuler et prédire divers scénarios médicaux, tels que la propagation, le développement et le contrôle de maladies infectieuses dans une région", a-t-il ajouté.

 

Liu a annoncé qu'après six mois de développement, la ville hospitalière gérée par l'IA est quasiment prête au service, avec l’objectif d'être totalement opérationnelle d'ici à la seconde moitié de 2024. [AA]

 
Nombre de lectures : 251 fois











Inscription à la newsletter