Connectez-vous

Journée mondiale de lutte contre la corruption - Hommage à feu Mouhamadou Mbodj. Par conviction et par reconnaissance

Dimanche 8 Décembre 2019

Journée mondiale de lutte contre la corruption - Hommage à feu Mouhamadou Mbodj. Par conviction et par reconnaissance
En ce jour 9 décembre, journée mondiale de lutte contre la corruption, à quelques semaines de la publication de l’Indice de Perception de la Corruption, à trois mois, jour pour jour, du deuxième anniversaire de votre décès, je vous rends hommage. Quel autre jour plus indiqué pour  le faire, une fois de plus, vous qui avez consacré, votre vie durant, à la lutte contre la corruption.
 
Votre vision éclairée et votre sens de la responsabilité, faisaient de vous l’Ainé de vos ainés, l’Ami des Patriarches, le défenseur du citoyen et le point de repère des politiques en quête d’orientations.
 
Votre esprit était vif  dans la réflexion et efficace dans l’action. Votre discours était plein de pudeur et respectueux, le ton tempéré et apaisant, l’analyse objective et convaincante.
 
Votre clairvoyance et votre ambition pour le pays vous ont conduit, avec des amis, à mettre en place, en 1993, l’une des premières organisations de la société au Sénégal, la première spécifiquement dédiée à la lutte contre la corruption et à la promotion de la bonne gouvernance.
 
Votre appréhension de la dimension systémique du phénomène de la corruption, vous a poussé à adopter une approche systémique. Ainsi, avez-vous fait de l’éveille citoyenne votre crédo afin d’atteindre une masse critique de citoyens  capables de porter eux-mêmes le combat pour la bonne gouvernance. Vous disiez à ce sujet que si cette mission est atteinte, la finalité est de disparaître. Alors disparu, vous l’êtes, non pas sans avoir indiqué la voie et à vous donner en exemple et en modèle.
 
Au plan réglementaire, vous avez contribué, de fort belle manière, au renforcement du dispositif de prévention et de lutte contre la corruption et la mal gouvernance. Il convient de les taire pour ne pas trahir votre discrétion et votre effacement.
 
Avec vous, la revendication citoyenne était un art et a connu son heure de gloire. La société civile en avait gagné respect, maturité, notoriété, sagesse, etc.
 
Votre charisme et votre discipline inspiraient respect et admiration. Votre élégance intellectuelle rimait avec votre honnêteté intellectuelle et faisait de vous un interlocuteur rassurant – aux yeux des acteurs de la vie publique –avec qui il était aisé d’instaurerun dialogue sincère et constructif.
 
En bon Manager, vous avez su allier fermeté et flexibilité afin de pousser vos collaborateurs à donner le meilleur de leurs potentiels et de faire de l’engagement citoyen un sacerdoce.
 
Dans un pays, à majorité, croyants,  l’une de vos dernières ambitions était de passer en revue la bible et le Coran afin de relever tous les passages qui parlent de la corruption pour mieux sensibiliser les citoyens sur ce phénomène qui plombe notre foie et anéantit notre économie. Ainsi, vous avez fait don de votre vie à la Nation toute entière, jusqu’aux derniers jours de votre présence sur terre.
 
Votre foi en Dieu et votre engagement désintéressé, pour les causes nobles, indiquaient en vous une spiritualité insoupçonnée, vous qui nous avez quittés à l’âge de 63 ans. Quel bel Age pour quitter ce bas monde.
 
Qu’Allah ait pitié de votre âme, vous accueille au Paradis et fortifie votre famille dans la foi.
 
Forum citoyen / Mail : forumcitoyen18@gmail.com
Nombre de lectures : 135 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter