Connectez-vous

Financement US - Des entreprises américaines pour construire plusieurs infrastructures dont l’autoroute Dakar-Saint-Louis

Dimanche 21 Novembre 2021

Image d'illustration
Image d'illustration
C’est l’un des résultats significatifs de la brève visite du secrétaire d’Etat américain au Sénégal. Les Etats-Unis vont financer, avec une enveloppe de 581 milliards de francs CFA, la construction d’infrastructures routières dont l’autoroute Dakar - Saint-Louis longue de près de 200 km et prévue pour traverser les régions de Thiès et de Louga. Son coût financier est estimé à environ 240 milliards de francs CFA.
 
Les autres projets concernent les ponts de Tobor et de Ziguinchor dont l’état de délabrement est jugé inquiétant et dangereux pour les populations par des organisations citoyennes.
 
Une partie des financements sera consacrée à améliorer le trafic et la circulation dans les corridors commerciaux existant entre le Sénégal et ses voisins, notamment dans la zone Sud du pays.
 
Le protocole d’accord portant sur 1 milliard de dollars a été signé samedi entre Anthony Blinken et Amadou Hott en présence de plusieurs personnalités et représentants de partenaires des projets susmentionnés.
 
Ce sont des entreprises américaines qui ont été choisies pour l’exécution de tous ces marchés d’infrastructures. Parmi elles, figurent Bechtel Corp., multinationale de travaux publics et d’ingénierie, et Cubic Transportation Systems.
 
Anthony Blinken a quitté Dakar samedi en direction de Washington. C’est par le Kenya qu’il avait entamé en début de semaine une tournée africaine qui l’a conduit ensuite au Nigeria.
 
Cette visite est considérée comme une relance effective de la coopération entre les Etats-Unis et l’Afrique subsaharienne après l’intermède de quatre ans imposée par l’isolationnisme de Donald Trump.
 
Lors de l’étape d’Abuja, le secrétaire d’Etat américain avait annoncé la tenue en 2022 à Washington d’un Sommet entre le Président Joe Biden et des chefs d’Etat africains « pour mener une politique diplomatique de haut-niveau (…) qui permettra de transformer efficacement les relations (entre l’Afrique et les Usa). »
 
 
 
 
Nombre de lectures : 113 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter