Connectez-vous

Explosion d’un car au Pakistan : La Chine dénonce un attentat et envoie des experts

Samedi 17 Juillet 2021

Un autocar a explosé mercredi dans le nord-ouest du Pakistan faisant au moins 12 morts, dont neuf ressortissants chinois.
 
La Chine a «condamné fermement» samedi l’explosion d’un autocar dans le nord-ouest du Pakistan qui a fait mercredi au moins 12 morts, dont neuf de ses ressortissants, dénonçant un «attentat».
 
Le véhicule transportait une quarantaine d’ingénieurs, géomètres et personnels de maintenance mécanique chinois travaillant à la construction du barrage hydroélectrique de Dasu, dans la province du Khyber Pakhtunkhwa.
 
La Chine et le Pakistan, deux alliés proches, divergent fortement sur leur interprétation des événements, alors qu’Islamabad évoquait «un incident mécanique» résultant d’une «fuite de gaz».
 
«La Chine et le Pakistan travailleront ensemble pour connaître la vérité», a indiqué le ministre chinois de la Sécurité publique, Zhao Kezhi, cité dans un communiqué après un entretien avec son homologue pakistanais.
 
Pékin «a envoyé sur place des experts techniques […] pour aider à l’enquête», est-il précisé.
Zhao Kezhi a appelé le Pakistan à «combler les lacunes» et «renforcer la sécurité» des ressortissants chinois dans le pays. Le communiqué indique par ailleurs que le président chinois Xi Jinping a «donné des instructions importantes».
 
Pékin préoccupée
 
Mercredi déjà, la Chine s’était dite «bouleversée» par l’explosion de l’autocar et avait appelé à «châtier sévèrement» les auteurs de «l’attentat».
 
La diplomatie chinoise avait ensuite évoqué un simple «incident» avant d’évoquer de nouveau publiquement la thèse de l’attentat depuis vendredi.
 
La sécurité des employés chinois travaillant sur les différents projets d’infrastructure au Pakistan est depuis longtemps une préoccupation pour Pékin, qui a investi des milliards de dollars ces dernières années dans ce pays avec lequel il entretient d’étroites relations.
 
En avril déjà, un attentat avait visé l’hôtel où séjournait l’ambassadeur de Chine dans le sud-ouest du Pakistan. L’attaque avait fait au moins quatre morts et des dizaines de blessés.
L’ambassadeur de Chine n’avait pas été blessé. (ATS)
 
Nombre de lectures : 113 fois












Inscription à la newsletter