Connectez-vous

Douze ans de prison en Chine pour un avocat défenseur des droits

Jeudi 22 Septembre 2016

PEKIN (Reuters) - Xia Lin, influent avocat chinois spécialisé dans la défense des libertés publiques, a été condamné jeudi à 12 ans de prison pour escroquerie, a annoncé son avocat, une peine considérée comme particulièrement lourde.
 
Les défenseurs des droits civiques y voient une mesure de représailles parce que Xia Lin, en détention depuis novembre 2014, a défendu des personnalités en vue qui étaient dans le collimateur du gouvernement chinois. Il a l'intention de faire appel, a annoncé son épouse, Lin Ru.
 
Selon des documents diffusés par ses avocats, Xia Lin était officiellement accusé d'avoir escroqué plusieurs personnes pour un montant d'au moins dix millions de yuans (1,3 million d'euros) pour payer des dettes de jeu. Mais son avocat, Ding Xikui, a expliqué qu'il s'agissait de prêts privés, que l'argent était en cours de remboursement et qu'il n'y avait pas de preuve qu'il s'agisse de dettes de jeu. Ding Xikui a précisé que son client avait été condamné pour un montant non payé de 4,8 millions de yuans.
 
Xia Lin a travaillé pour l'avocat Pu Zhiqiang, un des défenseurs des droits de l'homme les plus connus en Chine, qui a été condamné à trois ans de prison avec sursis l'an dernier pour des écrits sur internet considérés par le gouvernement comme des incitations à la haine raciale. Xia Lin a aussi représenté le célèbre artiste et dissident Ai Weiwei.

 
Nombre de lectures : 25 fois












Inscription à la newsletter