Connectez-vous

Deux « filles de Chibok » retrouvées par l’armée nigériane, 8 ans après

Mercredi 22 Juin 2022

Deux « filles de Chibok » retrouvées par l’armée nigériane, 8 ans après
L’armée nigériane a annoncé mardi avoir retrouvé deux anciennes élèves du groupe dit des "filles de Chibok", enlevées par le groupe jihadiste de Boko Haram il y a huit ans, affaire qui avait provoqué une campagne mondiale baptisée #BringBackOurGirls ("#RamenerNosFilles"). Les deux jeunes femmes faisaient partie des 276 écolières âgées de 12 à 17 ans enlevées de leur pensionnat de Chibok, dans le nord-est du Nigeria.
 
Leurs bébés dans les bras, elles ont été présentées à la presse par l'armée. Le général Christopher Musa, commandant militaire des troupes dans la région, a déclaré aux journalistes que les jeunes femmes avaient été retrouvées les 12 et 14 juin à deux endroits différents par des soldats. "Nous sommes très chanceux d'avoir pu récupérer deux des filles de Chibok", s'est félicité le général Musa.
 
La première, Hauwa Joseph, a été retrouvée avec d'autres civils le 12 juin près de Bama après que les troupes ont attaqué un camp de Boko Haram. L'autre, Mary Dauda, a été retrouvée près du village de Ngoshe dans le district de Gwoza, à la frontière avec le Cameroun. Le 15 juin, l'armée a déclaré sur Twitter avoir trouvé l'une des filles de Chibok nommée Mary Ngoshe. Il s'agit en fait de Mary Dauda. (VOA/AFP)
Nombre de lectures : 74 fois












Inscription à la newsletter