Connectez-vous

Des ministres guinéens limogés à la suite des violences

Mardi 28 Février 2017

Des ministres guinéens limogés à la suite des violences
CONAKRY (Reuters) - Le président guinéen, Alpha Condé, a limogé trois ministres, selon un décret lu lundi à la télévision nationale, à la suite des violentes manifestations liées à une grève des enseignants, la semaine dernière, qui se sont soldées par la mort de sept personnes et par des dizaines de blessées.
 
Ibrahima Kourouma, ministre de l'Education, Sekou Kourouma, ministre des services civils, et Christine Sagno, ministre de l'Environnement, ont été démis de leurs fonctions.
 
Si le décret ne fournit aucune explication à ces décisions, un haut responsable gouvernemental a déclaré, sous le sceau de l'anonymat, que les destitutions d'Ibrahim Kourouma et de Sekou Kourouma étaient liées directement à la grève.
 
Le gouvernement a conclu un accord mettant fin à ce mouvement social la semaine dernière.
 
 
Nombre de lectures : 99 fois












Inscription à la newsletter