Connectez-vous

Corée du Nord - Des images satellites révèlent un haut niveau d’activité nucléaire

Dimanche 2 Avril 2023


Un haut niveau d’activité a été détecté dans le principal complexe nucléaire de la Corée du Nord à l’aide d’images satellites, selon le groupe de réflexion 38 North, après que le dirigeant Kim Jong-un a appelé mardi à accroître la production de « matériel nucléaire militaire ».  
 
Des images satellites prises entre le 3 et le 17 mars suggèrent que la construction d’un réacteur à eau légère sur le site de Yongbyon est sur « le point d’être achevée », d’après 38 North, qui est basé aux États-Unis.
 
Selon ces mêmes images, l’édification d’un bâtiment a commencé, tandis que des rejets d’eaux issus du système de refroidissement ont été détectés, suggérant que le réacteur s’apprête « à être opérationnel », détaille le rapport du groupe de réflexion.  
 
Un réacteur de cinq mégawatts à Yongbyon continue également à fonctionner et de nouvelles constructions ont débuté autour de l’usine d’enrichissement d’uranium du site, probablement pour augmenter ses capacités.  
 
« Ces développements semblent refléter la récente directive de Kim Jong-un d’augmenter la production de matières fissiles pour renforcer son arsenal nucléaire », a analysé 38 North.   
 
Des médias d’État ont montré mardi le numéro 1 nord-coréen, qui a appelé à accroître la production de « matériel nucléaire militaire » afin d’augmenter de « manière exponentielle » la production d’armes nucléaires, en train d’inspecter une rangée d’ogives plus petites qui semble être des ogives nucléaires tactiques.
 
Selon des experts, les armes nucléaires tactiques sont le signe que la Corée du Nord réalise des progrès techniques, et semblent indiquer que le pays se prépare à effectuer un septième essai nucléaire.  
 
De leur côté, Séoul et Washington mettent en garde contre un nouvel essai nucléaire nord-coréen depuis début 2022.  
 
Tandis que les deux pays alliés ont renforcé leurs exercices militaires conjoints, Pyongyang procède encore à des tirs et des essais de missiles, tout en accusant Séoul d’être à l’origine de la détérioration de la sécurité régionale.
 
L’agence officielle KCNA a dénoncé dimanche la série d’exercices conjoints menés par Washington et Séoul, mettant en garde contre la « capacité d’attaque nucléaire » de la Corée du Nord.
 
L’armée nord-coréenne, qui a multiplié ses exercices militaires ces dernières semaines, a affirmé mardi avoir effectué un deuxième essai de ce qu’elle a présenté comme un « drone d’attaque nucléaire sous-marin ».  
 
Alors que Pyongyang a qualifié d’« irréversible » son statut de puissance nucléaire en 2022, le leader nord-coréen a ordonné à son armée ce mois-ci d’intensifier ses manœuvres militaires en vue d’une « guerre réelle ». (AFP)
 
 
 
 
 
 
 
 
Nombre de lectures : 111 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter