Connectez-vous

Burkina Faso : le gouvernement condamne les récentes attaques armées enregistrées dans le pays

Samedi 28 Mai 2022

Le chef de la junte, lieutenant-colonel Damiba, de plus en plus confronté aux attaques violentes contre les populations et les FDS
Le chef de la junte, lieutenant-colonel Damiba, de plus en plus confronté aux attaques violentes contre les populations et les FDS
Le gouvernement burkinabè a condamné vendredi les attaques perpétrées par des individus armés les 22 et 25 mai, respectivement dans les régions du Sahel et de l'Est du pays.
 
Le gouvernement présente "ses sincères condoléances" aux familles des victimes et "condamne ces actes barbares et lâches perpétrés contre des populations paisibles par des terroristes", a déclaré le porte-parole du gouvernement burkinabè, Lionel Bilgo, dans un communiqué.
 
Selon le communiqué, ces attaques ont été perpétrées "en représailles aux nombreux revers enregistrés au cours des semaines écoulées avec des pertes importantes dans les rangs des terroristes".
 
Le gouvernement a précisé que les 22 et 25 mai, des terroristes avaient perpétré des attaques contre des populations respectivement dans les communes de Gorgadji (dans la province du Séno dans la région du Sahel) et de Madjoari (dans la province de la Kompienga dans la région de I'Est).
 
Au niveau de la Commune de Gorgadji, onze victimes ont été retrouvées et inhumées par les Forces de défense et de sécurité, a fait savoir M. Bilgo.
 
Jeudi, le gouverneur de la région de l'Est, le colonel Hubert Yameogo, avait déclaré qu'une cinquantaine de personnes avaient été tuées dans l'attaque de la commune de Madjoari, le mercredi 25 mai.
 
Invitant les populations à la vigilance et à développer des réflexes sécuritaires en tout temps et en tout lieu, le gouvernement a assuré qu'il "mettra tout en œuvre pour le retour de la paix et de la sécurité dans ces zones".
 
Depuis 2015, le Burkina Faso est la cible d'attaques terroristes ayant fait de nombreuses victimes et des milliers de déplacés internes. (Xinhua)
Nombre de lectures : 73 fois












Inscription à la newsletter