Connectez-vous

Au Mali, le mouvement de contestation refuse de rencontrer le président Ibrahim Boubacar Keïta

Vendredi 14 Août 2020

Au Mali, le mouvement de contestation refuse de rencontrer le président Ibrahim Boubacar Keïta
Le mouvement de contestation au Mali, qui réclame le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé, jeudi 13 août, avoir rejeté une proposition du médiateur des Etats ouest-africains, l'ex-président nigérian Goodluck Jonathan, pour rencontrer le chef de l'Etat malien. ...
 
Coalition hétéroclite de chefs religieux, de la société civile et d'hommes politiques, le M5-RFP réclame depuis plus de deux mois la démission du président Keïta, élu en 2013 puis réélu en 2018 pour cinq ans. Le week-end du 10 juillet, une manifestation à l'appel du mouvement a dégénéré en trois jours de troubles meurtriers. Le M5-RFP évoque un bilan de 23 morts et plus de 150 blessés. Le premier ministre, Boubou Cissé, a parlé de onze morts et l'ONU de quatorze manifestants tués. (Le Monde avec AFP)
Nombre de lectures : 117 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter