Connectez-vous

Arabie saoudite : la ville futuriste The Line sort de terre en plein milieu du désert

Vendredi 1 Mars 2024

Le projet complètement fou The Line commence à sortir de terre. La ville futuriste censée accueillir 1 million d'habitants dès 2023, puis 9 millions à long terme, fait autant rêver qu’elle ne fait douter.

 

Digne d’un film de science-fiction, le projet de ville verticale The Line, promu depuis janvier 2021 par l’Arabie saoudite, sort de terre, selon Denis Hickey, le directeur du développement de l’opération, relaie franceinfo.

Au milieu du désert, l’entreprise Neom veut construire une ville-immeuble sur 170 km de long et 200 mètres de large. Une cité futuriste sans voiture qui promet de loger un million de personnes dès 2030 et qui fonctionnerait grâce à des énergies 100 % renouvelables.

 

Si le projet paraît fou, les travaux, lancés en 2017, sont bel et bien en cours, et visibles grâce aux images satellites, détaille franceinfo. Pour l’instant, seul un immense sillon le long de la mer Noire est détectable. 

 

"Des millions de mètres cubes de terre et d’eau sont déplacés chaque semaine", a expliqué l’entreprise dans une vidéo publiée lundi 26 février, rapporte Midi libre précisant que le coût de la première phase est estimé à 319 millions de dollars (294 millions d’euros).

 

Du rêve à la réalité, le chemin est encore long

 

Encore à l’état de fantasme, The Line présente des incertitudes notamment concernant la promesse d’une ville neutre en carbone alors qu’elle affirme également pouvoir traverser les 170 km en vingt minutes ce qui impliquerait une vitesse de transport de minimum 510 km/h, mesure franceinfo.

 

Outre The Line, le projet urbanistique de la société Neom comprend Trojena, qui sera construite dans les montagnes et doit accueillir en 2029 les Jeux asiatiques d'hiver malgré des températures qui ne descendent que rarement au-dessous de 15 degrés. [AFP]

 
Nombre de lectures : 229 fois











Inscription à la newsletter