Connectez-vous

Algérie : un journaliste inculpé et écroué pour « apologie du terrorisme »

Mardi 14 Septembre 2021

En Algérie, le journaliste et défenseur des droits humains Hassan Bouras a été placé dimanche 12 septembre en détention provisoire notamment pour « apologie du terrorisme », a-t-on appris auprès de l’un de ses avocats. M. Bouras a été inculpé d’« appartenance à une organisation terroriste, apologie du terrorisme, et de complot contre la sécurité de l’Etat visant à changer le système de gouvernance », a indiqué à l’AFP l’avocat Abdelghani Badi.
 
Le journaliste, qui a été écroué après son audition par un juge d’instruction du tribunal de Sidi M’Hamed à Alger, est également poursuivi pour « utilisation de moyens techniques et médiatiques pour enrôler des individus contre l’autorité de l’Etat », selon l’avocat.
 
Les autorités avaient arrêté le 6 septembre M. Bouras et perquisitionné son domicile à El Bayadh (nord-ouest), pour des motifs inconnus, avait dénoncé alors la Ligue algérienne des droits de l’homme (LADDH), dont le journaliste est membre. M. Bouras avait été condamné à un an de prison en 2016 pour avoir « insulté un juge, un membre des forces publiques et un organe gouvernemental ».
 
L’organisation de défense des droits humains Amnesty International avait alors qualifié M. Bouras de « prisonnier d’opinion » et déclaré qu’il avait été condamné « pour une vidéo dénonçant la corruption de responsables locaux dans la ville d’El Bayadh ». (Le Monde avec AFP)
Nombre de lectures : 126 fois












Inscription à la newsletter