Connectez-vous

« African Lion » 2022: les jihadistes et Wagner dans le viseur américain

Vendredi 1 Juillet 2022

Les Etats-Unis et leurs alliés vont devoir affronter l'essor de groupes extrémistes violents et l'arrivée de mercenaires russes au Sahel, a averti le chef du commandement américain pour l'Afrique (Africom), alors que s'accroît l'instabilité dans la région. "Nous voyons une montée de l'extrémisme violent en Afrique de l'Ouest, surtout dans la région du Sahel", a déclaré à l'AFP jeudi le général Stephen Townsend au terme de l'exercice militaire international "African Lion" co-organisé par le Maroc, pays hôte depuis 2004.
 
"Nous voyons aussi l'arrivée d'acteurs malveillants et je pense spécifiquement aux mercenaires russes de Wagner qui sont au Mali", a constaté le haut gradé américain au Cap Drâa, dans le désert du sud marocain près de la ville de Tan-Tan. Les Occidentaux accusent la junte militaire au pouvoir à Bamako d'avoir recours aux services de cette société militaire privée russe, proche du Kremlin, qu'ils accusent de "crimes". (VOA/AFP)
Nombre de lectures : 104 fois












Inscription à la newsletter