Connectez-vous

RDC : le HCR alarmé par les atrocités des groupes armés dans l’est du pays  18/02/2021

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée, mardi, par les atrocités commises par les groupes armés dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), « qui s’inscrivent dans un schéma systématique visant à perturber la vie des civils, à susciter la peur et à créer des ravages ». Après une année dramatique, les meurtres et les enlèvements ont continué en 2021 au Nord-Kivu, où les attaques ont également été dirigées contre les civils déplacés.
 
Le 24 janvier, un groupe armé a tué deux hommes et gravement blessé six autres lors d’une incursion dans un site de personnes déplacées de force dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. « En 2020, les partenaires du HCR ont enregistré un record de plus de 2 000 civils tués dans les trois provinces orientales (1.240 en Ituri, 590 au Nord-Kivu et 261 au Sud-Kivu) », a déclaré Babar Baloch, porte-parole du HCR lors d’un point de presse à Genève, ajoutant que « la majorité de ces attaques ont été attribuées à des groupes armés ». (ONU Info)

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter