Connectez-vous

L'opposition zimbabwéenne dénonce une nouvelle attaque visant son leader  22/10/2021

Le principal parti d'opposition au Zimbabwe a dénoncé mercredi une nouvelle attaque contre son leader, Nelson Chamisa, sorti indemne après avoir été visé la veille par des tirs alors qu'il se trouvait dans sa voiture après un meeting politique. "Une embuscade a été montée. Des coups de feu ont été tirés et une balle est venue se loger dans le siège arrière gauche où il est normalement assis", a déclaré Tendai Biti, vice-président de l'Alliance du Mouvement pour le changement démocratique (MDC-Alliance), pendant une conférence de presse à Harare.
 
Avant l'attaque, une douzaine de voitures sans plaque ont suivi le convoi de M. Chamisa, qui quittait la ville de Mutare (est), a-t-elle ajouté. Le parti avait dénoncé une précédente attaque la semaine dernière. Le convoi de M. Chamisa avait été bombardé de pierres dans la ville de Masvingo (sud). Le parti au pouvoir, le Zanu-PF, est "derrière ces attaques", a fustigé M. Biti. "Ils passent à la vitesse supérieure, ils font monter la pression parce qu'ils ont peur des élections générales de 2023". (AFP)

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter