Connectez-vous

Wagner au Mali: après la France, l'Allemagne s'offusque

Jeudi 16 Septembre 2021

La conclusion éventuelle d'un accord entre la junte au pouvoir à Bamako et la société russe privée Wagner "remettrait en cause" le mandat de l'armée allemande au Mali, a prévenu mercredi la ministre allemande de la Défense. "Si le gouvernement du Mali passe de tels accords avec la Russie, cela contredit tout ce que l'Allemagne, la France, l'Union européenne et l'ONU ont fait au Mali depuis 8 ans", a mis en garde sur Twitter Annegret Kramp-Karrenbauer.
 
L'armée allemande est présente au Mali avec près de 1.500 soldats, déployés dans le cadre de la mission de formation de l'Union européenne ou de la mission Minusma, dirigée par l'ONU. Les autorités françaises s'étaient déjà ouvertement inquiétées mardi des discussions entre Bamako et la société privée russe, avertissant qu'un déploiement de ces paramilitaires au Mali pourrait entraîner un retrait des troupes françaises, qui y combattent depuis huit ans les groupes jihadistes.
Nombre de lectures : 769 fois












Inscription à la newsletter