Connectez-vous

Une journaliste burundaise poursuivie pour "atteinte à la sûreté de l'Etat"

Lundi 22 Avril 2024

La journaliste Sandra Muhoza
La journaliste Sandra Muhoza

Une journaliste burundaise, détenue depuis cinq jours par les services de renseignement, a été inculpée pour "atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat", des poursuites passibles de la prison à perpétuité, ont affirmé vendredi à l'AFP des sources judiciaires et sa famille. 

 

Sandra Muhoza, 42 ans, est journaliste pour La Nova Burundi, média en ligne réputé plutôt proche du pouvoir. Elle a été arrêtée samedi 13 avril et conduite le lendemain dans les locaux du Service national du renseignement (SNR) à Bujumbura, la capitale économique de ce pays d'Afrique de la région des Grands lacs...

 

Selon des proches, Sandra Muhoza a été arrêtée à la suite d’une dénonciation pour des propos tenus dans une conversation Whatsapp de journalistes dans un débat sur une présumée distribution de machettes aux Imbonerakure, membres de la ligue des jeunes du parti CNDD-FDD. [AFP]

Nombre de lectures : 268 fois











Inscription à la newsletter