Connectez-vous

Sonko, la carte ultime de l'avocat

Jeudi 31 Août 2023

 

La dernière alerte de l’avocat Me Ciré Cledor Ly sur l’état de santé de Ousmane Sonko est extrêmement inquiétante. La course contre la montre pour le sauver du point de non-retour semble engagée. Triste et consternant pour lui, sa famille et les millions de militants et sympathisants qui lui vouent un amour inconditionnel.

 

Peut-on être aussi lâche pour laisser un homme mourir parce qu’il refuse d’abdiquer ? Par principe. Par conviction.  

Si nous n’avons pas le courage de nous investir pleinement pour combattre les dérives du régime actuel ou de dénoncer fortement la folie meurtrière du pouvoir de Macky SALL qui a jeté en prison plus de 1800 jeunes et pères de famille, ayons au moins l’élégance de nous taire quand l’irréparable se produira parce qu’on a, de par notre silence complice, cautionner l’arbitraire d’un pouvoir politico-judiciaire qui a perdu le sens de l’humain.

 

Exiger la libération de Ousmane Sonko ainsi que celle de tous les détenus politiques et le retour à l’État de droit, sérieusement malmené par le pouvoir actuel, ce n’est pas s’engager sur le terrain politique, mais sur celui des principes de justice qui ont pris la tangente depuis que le président et ses sbires ont décidé de liquider le candidat Ousmane Sonko pour des raisons bassement politiques. 

 

Le prophète Mouhamed (PSL) nous enseigne  que « le meilleur jihad  est une parole de vérité prononcée à l’endroit d’un dirigeant injuste » : Préférer la mort ou la prison dans la dignité du verbe adressé à un président injuste plutôt que la vie dans l’indifférence de la lâcheté de celui qui voit et laisse faire. 

 

Tant qu’il nous restera un souffle de vie, nous ferons de cet enseignement du prophète un viatique avec l’intime conviction que ne nous arrivera sur ce chemin que ce que Allah aura prescrit pour nous. 

 

Les seules lignes du destin sont celles tracées par le Tout Puissant. S’il est écrit quelque part que Ousmane Sonko sera président du Sénégal, toutes les manœuvres allant dans le sens d’effacer ces lignes seront vouées à un échec certain. 

 

Dans l'espoir qu'une lueur de lucidité puisse les ramener à la raison pour libérer les prisonniers politiques, je prie Le Bienveillant qu'Il veille sur toutes les personnes victimes de l'injustice du pouvoir et les ramène sains et saufs dans leurs familles. Amiin!

Dr Diouma DIALLO

Nombre de lectures : 336 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter