Connectez-vous

Plusieurs civils tués dans une attaque menée par le groupe 3R en Centrafrique

Lundi 2 Août 2021

Image d'illustration
Image d'illustration
Au moins six civils ont été tués, samedi 31 juillet, en Centrafrique après une attaque par des rebelles d’un village situé dans le nord-ouest du pays, près de la frontière avec le Tchad et le Cameroun, a annoncé la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca).
 
« Ce matin à l’aube, des éléments du groupe 3R [Retour, réclamation, réhabilitation] ont lancé une attaque d’ampleur contre les positions des forces armées centrafricaines au village de Mann », à plus de 550 kilomètres de Bangui, « et en ont temporairement pris le contrôle », a affirmé à l’Agence France-Presse (AFP) le lieutenant-colonel Abdoulaziz Fall, porte-parole de la Minusca, ajoutant que plusieurs personnes avaient également été blessées.
 
« La situation est sous contrôle et des patrouilles de contrôle ont été conduites dans le village et ses alentours par les casques bleus », a-t-il précisé. L’information a été confirmée à l’AFP par Bernard Dillah, député de cette région. Le député Martin Ziguélé, opposant au régime du président Faustin-Archange Touadéra, a, pour sa part, réagi dans un communiqué, exprimant sa « tristesse » après « l’attaque par le groupe armé 3R qui s’est soldée par sept victimes civiles et militaires et une personne kidnappée par les assaillants ». (Le Monde avec AFP) 
Nombre de lectures : 1345 fois












Inscription à la newsletter