Connectez-vous

« Monsieur le politologue, Dr Yoro Dia, vos mensonges ne peuvent pas déstabiliser le pays »

Lundi 3 Juin 2024

En lisant votre contribution, je n’ai vu qu’une succession de mensonges. Elle met en avant un opposant qui cherche plus à tirer à boulets rouges sur le régime actuel qu’un politologue, lequel, au même titre qu’un chercheur, aurait fait preuve d’objectivité, de neutralité et aurait analysé, en toute bonne foi, le bilan de ce nouveau régime. Cette analyse pourrait ne pas être totalement favorable au gouvernement, mais elle aurait, au moins, relevé aussi bien les points positifs que les points négatifs. En tant qu’opposant, vous auriez dû faire preuve de courage, en assumant votre position. Il fallait alors signer cette contribution en cette qualité au lieu d’arborer votre casquette de politologue qui, en réalité, ne sert qu’à dissimuler votre lâcheté. En agissant de la sorte, vous êtes, comme ces faux journalistes (vous aimez les comparaisons non ?) que vous tentez de défendre, un lâche. Ceux-ci se cachent derrière les libertés de la presse pour s’opposer. Un politologue aurait rappelé à la presse, ce « facteur », sa responsabilité : celle d’informer juste et vrai, pas à colporter des ragots. 

 

Votre pusillanimité vous amène à vous cacher derrière le « nakhembaye ». Dites le fond de votre pensée ! S’opposer requiert du courage et il est clair que vous n’en avez pas. Il faut avoir le courage de ses idées, sinon vous la fermez. 

 

« Il y a de nombreuses catégories de mensonge, mais toutes indistinctement doivent exciter notre haine » (Augustin).

 

Pour ma part, je ne me cacherai pas derrière la bienséance des classiques pour vous dire ce que je pense de votre contribution. S’il se dit que la menterie fait vaciller le trône divin, vos mensonges ne peuvent pas déstabiliser ce pays. Ils ne terrorisent personne, mais vous décrédibilisent et vous ridiculisent. Le ridicule ne tue pas, dira le sens commun. Détrompez- vous. Il tue comme la peste, mais il ne cible que des personnes qui ont des valeurs morales, pas de vulgaires menteurs. Vous mentez quand vous dites que « le mandat n’arrivera pas ». Avez-vous lu l’œuvre ? Avez-vous regardé le film ? Le mandat est bien arrivé. Il a été retiré. Cependant, il a été détourné par des gens malhonnêtes (Mbaye perçoit le mandat par procuration et le vole), lesquels ne devaient servir que de relais entre l’expéditeur et le bénéficiaire. C’est sur ce point que ce renvoi à Sembène est pertinent. En effet, entre le projet et le peuple, se dressent des menteurs comme vous et une certaine presse, des voleurs, des escrocs (à l’image de Mbaye), prêts à tout pour voir échouer le projet. 

 

Vous jouez au devin en prédisant l’avenir ? Là encore, vous mentez. Vous mentez éhontément quand vous prédisez une cohabitation aux prochaines législatives. Dieu seul sait ce qu’il adviendra de nous, du pays. S’il est vrai que « le temps ne chôme pas », les menteurs non plus. Mais le temps est meilleur juge, dit-on. Il mettra à nu tous vos mensonges, sans nul doute. En attendant, continuez à vous complaire, tel un porc, dans la fange (le mensonge, la désinformation). 

Dr Mamadou Hady BA 

Chargé de cours au département de Français Université Gaston Berger 

 
Nombre de lectures : 638 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter