Connectez-vous

MARCHE DES TELECOMS - Quand les Sénégalais aiment de plus en plus internet !

Lundi 26 Septembre 2016

Le nombre de Sénégalais ayant accès à l’internet est en progression. Le taux de pénétration s’élève à 60,28.% alors que le parc d’abonnés à internet enregistre une hausse de 4,2%. C’est ce que révèle le rapport du second trimestre de l’Observatoire du marché des Télécommunications. Et c’est le vieux téléphone fixe qui en fait les frais.
 
Dans un rapport publié par l’Artp, l’Observatoire du marché des télécoms a révélé que le taux de pénétration de l’Internet au Sénégal poursuit sa progression et s’élève à 60,28% au cours du deuxième trimestre 2016 contre 57,88% le trimestre précédent, soit une hausse de 2,4 points. Le rapport a aussi montré que le parc d’abonnés à Internet enregistre une hausse de 4,2% et s’établit pour la même période à 8.143.086 usagers.

Par contre, la croissance du parc a ralenti comparée à celle enregistrée le trimestre précédent. Le document a en outre fait ressortir que le parc de clés Internet (189.218 lignes) est en hausse (7,5%) de même que le parc des utilisateurs Internet mobile hors clés (7.832.804 lignes) qui a augmenté de 4,1%.
 
L’Internet mobile, hors clés, représente 96,19% du parc Internet total contre 2,32% pour le parc des clés Internet et 1,27% pour le parc Adsl. Le parc bas débit représente 0,22% du parc Internet total.
 
Les parts de marché sont réparties entre les trois opérateurs dans des proportions différentes. En effet, l’opérateur Orange détient 64,82% en termes de parc, en baisse de 0,35 point par rapport au trimestre précédent. Expresso et Tigo suivent avec respectivement 9,69% et 25,49% de parts de marché.
 
L’agonie lente du téléphone fixe
Par ailleurs, le rapport de l’observatoire du marché des télécoms a fait ressortir que le parc global de lignes de téléphonie fixe continue de baisser et s’élève à 290.524 lignes à la fin de ce trimestre, en baisse de 1,8% par rapport au trimestre précédent. Cette baisse du parc s’explique par un recul de 1,6% du parc de lignes résidentielles, de 2,39% du parc de lignes professionnelles et de 1,1% du parc des lignes publiques. Le taux de pénétration, en baisse de 0,04 point, s’élève à 2,15% au cours de ce trimestre.
 
L’opérateur historique, Sonatel, détient 97,1 % de part de marché en termes de lignes, en hausse de 0,6 point par rapport au trimestre précédent. Expresso, par contre, détient, au cours de ce trimestre, 2,9% de part de marché.
 
Dans le même temps, le volume de trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est en hausse. Il est estimé à 61,98 millions de minutes au cours de ce trimestre contre 61,76 millions de minutes au trimestre précédent. Ce trafic, en baisse au mois d’avril avec 20,53 millions contre 21,48 millions de minutes en mars, a augmenté en mai avec 20,97 millions de minutes.
 
Environ 64,5% du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est terminé sur les réseaux de téléphonie mobile contre 23% du trafic terminé sur les réseaux de téléphonie fixe et 12,5% vers l’international.
 
Le rapport a aussi révélé que le parc de téléphonie mobile est de 15.765.524 lignes, soit une hausse de 2,68% par rapport au trimestre précédent. Les trois opérateurs ont chacun contribué à l’augmentation du parc. En effet, Orange, Tigo et Expresso ont enregistré une croissance respective de 0,77 %, 3,58% et 6,76% de leur parc.
 
Selon la même source, le taux de pénétration de la téléphonie mobile s’élève à 116,71 % au cours de ce trimestre, soit une hausse de 3,05 points par rapport au trimestre précédent.
Le marché de la téléphonie mobile est toujours dominé par les offres prépayées qui constituent 99,28% du parc global contre 0,72% pour les offres post payées. La croissance du parc post payé (4,58%) est supérieure à celle du parc prépayé (2,66%) au cours de ce trimestre.
 
La part de marché de Tigo (23,12%), en nombre de lignes, a augmenté de 0,2 point par rapport au trimestre précédent. Orange, avec 55,07%, a perdu 1,03 point de part de marché. Expresso, quant à lui, avec 21,81%, a gagné 0,83 point de part de marché.
(Cheikh NDONG)
 
Joe waly Diam
Nombre de lectures : 128 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter