Connectez-vous

Le Maroc et le Sénégal veulent vendre leur “partenariat stratégique” au reste de l'Afrique

Lundi 27 Mai 2024

Yassine Fall et Nasser Bourita à Rabat le 27 mai 2024
Yassine Fall et Nasser Bourita à Rabat le 27 mai 2024

Le Sénégal et le Maroc, par la voix de leur ministre respectif des Affaires étrangères, ont réaffirmé, lundi à Rabat, leur volonté partagé de faire de leur partenariat stratégique “un modèle exceptionnel de coopération inter-africaine”, a-t-on appris de l’Agence marocaine d’information.

 

Cette position a été exprimée dans le communiqué conjoint publié dans la capitale marocaine, à l’issue d’une rencontre entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et son homologue Yassine Fall, en charge de l’Intégration africaine et des Affaires étrangères.

 

Les deux ministres ont ainsi réaffirmé la volonté partagée de faire du partenariat stratégique maroco-sénégalais “un modèle exceptionnel de coopération interafricaine, fondée sur les valeurs de solidarité, d’échange, de confiance et de partage”, a souligné la MAP, l’agence officielle d’information du royaume du Maroc.

 

Elle signale que la ministre sénégalaise des Affaires étrangères a “hautement salué les grandes avancées réalisées dans le cadre de ce partenariat stratégique entre les deux pays”, en évoquant notamment les visites fréquentes du Roi Mohammed VI au Sénégal et le lancement de plusieurs projets dans divers secteurs, tels que l’infrastructure, la pêche, l’habitat, la santé, l’agriculture et le développement humain. 

 

Les deux ministres ont lors de leur entretien insisté sur le fait que le Maroc et le Sénégal continueront d’inscrire leur action dans les objectifs de développement du continent et d’œuvrer en vue de les concrétiser au service de la jeunesse et en réponse aux attentes sociales, selon la même source.

 

Elle fait savoir qu’ils n’ont pas manqué de souligner le rôle clé des secteurs privés marocain et sénégalais dans la promotion du développement des relations bilatérales, tout en encourageant de nouveaux investissements dans les deux pays dans le cadre d’un partenariat économique “gagnant-gagnant”.

 

Abordant les questions régionales et internationales d’intérêt commun, les deux ministres ont relevé, avec satisfaction, leur convergence de vues sur les différentes questions évoquées, fait observer l’Agence marocaine d’information.

 

M. Bourita et Mme Fall ont dans le même temps réitéré leur détermination à participer aux efforts de règlement des différends en Afrique et salué les efforts constants en faveur de la paix et du développement du continent africain déployés par le Maroc, sous la conduite du Roi Mohammed VI, et par le Sénégal, avec la nouvelle impulsion du président Bassirou Diomaye Diakhar Faye.

 

Les deux ministres sont convenus de continuer à appuyer, de manière concertée et mutuelle, les candidatures marocaine et sénégalaise au niveau des instances régionales et internationales. [APS]

 
Nombre de lectures : 279 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter