Connectez-vous

La capitale kazakhe rebaptisée Nur-Sultan en l'honneur de Nazarbaïev

Samedi 23 Mars 2019

ALMATY (Reuters) - Le Kazakhstan a rebaptisé samedi sa capitale, Astana, en "Nur-Sultan", en l'honneur de son président Nursultan Nazarbaïev, qui a surpris en démissionnant cette semaine après pratiquement 30 années au sommet du pouvoir.
 
C'est la quatrième fois que le nom de la ville change en une soixantaine d'années, et certains habitants et personnalités de l'opposition ont protesté contre le nouveau nom, qui a été officialisé samedi par un décret signé du président par intérim Kassym-Jomart Tokaïev.
 
Cette ville des steppes qui compte un million d'habitants, où les températures oscillent entre un minimum de -40° Celsius l'hiver et un maximum de 40° Celsius en plein été, s'est appelée tout d'abord Akmolinsk, puis Tselinograd et Akmola avant de devenir Astana, qui signifie "capitale" en kazakh - à la faveur du transfert de capitale qui, jusqu'en 1997, était Almaty, la Alma-Ata de l'époque soviétique.
 
Ancien ouvrier sidérurgiste et ancien apparatchik soviétique âgé de 78 ans, Nursultan Nazarbaïev est apparu au côté de Tokaïev lors de plusieurs cérémonies cette semaine et les deux hommes d'Etat se sont entretenus au téléphone avec le président russe, Vladimir Poutine.
 
Nazarbaïev, qui avait accédé au pouvoir en 1989 alors que le Kazakhstan était encore une des 15 républiques de l'URSS, reste à la tête du Conseil de sécurité kazakh et dirige le parti au pouvoir, Nur Otan. Sa fille Dariga, 55 ans, a été élue mercredi présidente du Sénat, la chambre haute du parlement kazakh. Une élection présidentielle est prévue en 2020 au Kazakhstan.
Nombre de lectures : 47 fois












Inscription à la newsletter